Partager

Au cours d’une rencontre tenue lundi à Koulouba, le chef suprême des Armées a instruit les chefs d’état-major et les directeurs de services des Forces de défense et de sécurité de poursuivre sans relâche la traque des forces du mal. Pas de répit jusqu’à la sécurisation complète du territoire national.

C’est une lapalissade de dire que notre outil de défense demeure constant dans sa lutte implacable contre les forces du mal pour la sécurisation du territoire, des personnes et leurs biens.  Ainsi, comme le veut la tradition républicaine, le président de la Transition, le colonel Assimi Goïta, a réuni, lundi au Palais de Koulouba, autour de lui les chefs militaires pour faire le point de la situation sécuritaire.


Outre les chefs d’état-major des différents corps de notre armée ainsi que les directeurs des services de défense et de sécurité, plusieurs ministres ont participé à la séance de travail. Notamment le ministre d’État, ministre de l’Administration territoriale et de la Décentralisation, le colonel Abdoulaye Maïga,  les ministres de la Défense et des Anciens combattants, le colonel Sadio Camara, de la Réconciliation, de la Paix et de la Cohésion nationale, chargé de l’Accord pour la paix et la réconciliation nationale, le colonel-major Ismaël Wagué, et celui chargé de la Sécurité et de la Protection civile, le général Daoud Aly Mohammedine.


Au terme de la rencontre, tenue à huis clos, le ministre de la Défense et des Anciens combattants s’est félicité de la cohérence de notre système de défense et de sécurité qui constitue la priorité du chef de l’État et du peuple. «Je voudrais profiter de l’occasion pour remercier le peuple malien qui a accepté de donner la priorité à l’Armée malienne malgré la situation économique difficile», a apprécié le colonel Sadio Camara. Ce que j’ai vu est rassurant, a-t-il reconnu, ajoutant qu’aujourd’hui les Forces de défense et de sécurité sont outillées pour pouvoir mener, en toute autonomie, leur mission de sauvegarde de l’intégrité territoriale, la sécurisation des personnes et des biens. Tout cela pour le plus grand bonheur de nos concitoyens et des populations de l’Alliance des États du Sahel (AES).

Après les présentations rassurantes des chefs militaires, le chef des Armées a donné des consignes précises au cours des travaux. Selon le ministre de la Défense, les principales orientations visent à prendre comme priorité la population qui est au centre de tout ce que nous menons comme opérations de sécurisation. Également, l’une des recommandations est de ne pas du tout donner de repos à nos forces qui sont engagées tant qu’un centimètre carré du territoire reste encore sous menace terroriste, tant qu’il y a encore des Maliens qui n’arrivent pas à vivre et circuler librement.


Cette rencontre intervient dans un contexte où l’Armée malienne a réalisé des progrès extraordinaires sur le plan sécuritaire. Cela, nonobstant l’existence de poches de résistance et d’insécurité sur le territoire national. Grâce à la détermination des autorités de la Transition et le soutien constant du peuple malien, des hommes ont été recrutés, formés, entrainés et du matériel militaire a été acquis avec des partenaires fiables et sincères. «Ces acquis nous ont permis d’atteindre certains de nos résultats qui sont à saluer malgré les adversités internes et externes. Aujourd’hui, le peuple malien peut compter sur son armée», saluait récemment le ministre de la Défense et des Anciens combattants.   


C’est fort opportunément que le chef suprême des Armées soulignait, il y a peu que la souveraineté commence par la sécurité. Selon le colonel Assimi Goïta, le gouvernement est en train de mettre en application ce que les Maliens ont demandé lors des Assises nationales de la refondation (ANR). C’est dans ce cadre, rappelait-il, que l’Armée est de retour à Kidal, Tessalit, Aguelhoc, Ber… Et le chef de l’état de saluer nos compatriotes pour tout leur soutien à l’Armée malgré les entraves dressées par l’ennemi dans le processus de recouvrement de l’intégrité du territoire. 

Oumar DIAKITE

Source: L’Essor