Partager

La situation sécuritaire au Burkina est délétère. Depuis un certain moment, nombreuses sont les propositions tant du côté des politiciens que des membres de la société civile pour éradiquer le phénomène. Cette fois-ci, c’était au tour du NTD de faire des propositions au gouvernement et à la population, afin d’en finir avec le terrorisme. C’était le 31 août 2019, à l’arrondissement 4 de Ouagadougou, au cours d’une activité des femmes du parti en soutien aux FDS et au président du Faso, en présence du président du bureau exécutif, Vincent Dabilgou.Ils étaient des milliers de femmes du NTD, section Kadiogo, à prendre d’assaut l’arrondissement 4 de Ouagadougou, dans l’intention d’apporter leur soutien aux FDS et au président du Faso dans la lutte contre le terrorisme. « Notre mobilisation témoigne de notre engagement à soutenir les Forces de défense et de sécurité. Leur dire que nous sommes derrière elles dans cette lutte contre le terrorisme, et que nous allons vaincre », a confié la responsable des femmes du NTD, Fatimata Bambara. Selon toujours cette dernière, les femmes du parti se sont également mobilisées pour soutenir le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, dans cette lutte.En effet, l’ensemble des femmes du NTD a apporté une contribution de 1 million de F CFA en soutien aux FDS. Une action qui a été saluée par le président exécutif du parti, par ailleurs ministre de la Mobilité urbaine et de la sécurité routière, Vincent Dabilgou. « Je salue l’action des femmes du NTD, parce que les femmes sont le symbole de la résilience contre tout ce que nous avons comme barbarie, parce que les femmes savent, à un moment, trouver la voie de la dignité et les femmes du NTD ont montré leur engagement », a-t-il fait savoir.L’orientation du NTD par rapport à la lutte contre le terrorisme. L’Observateur Palaaga.