Partager

Les ministres de l’Intérieur de la zone Uémoa dégagent 15 mesures
La réunion des ministres de l’Intérieur de la zone Uémoa s’est conclue vendredi 27 mai à Abidjan sur l’élaboration de quinze mesures pour renforcer la coopération des huit Etats membres contre le terrorisme qui a frappé au cours des 6 derniers mois le Mali, le Burkina Faso et la Côte d’Ivoire. Les ministres préconisent, entre autres, des pièces d’identité biométriques et l’échange plus soutenu d’informations permettant d’anticiper les attaques.
Le 5 juin prochain à Dakar, lors du sommet de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (Uémoa), ce sont 18 mesures pour favoriser l’intégration régionale et quinze mesures pour la coopération contre le terrorisme que devront étudier et éventuellement adopter les huit chefs d’Etat de l’Union économique.
Concernant les mesures de lutte contre le terrorisme, les ministres de l’Intérieur préconisent, entre autres choses, que des patrouilles mixtes aux frontières soient créées, que l’instauration systématique de papiers biométriques soit la règle pour les pays de la Cédéao, dont l’Uémoa est partie intégrante. Enfin, que les échanges d’informations entre pays membres soient un réflexe et que l’on se dote d’outils performants pour que les données concernant certains réseaux ou projets terroristes n’échappent plus aux polices nationales.
M. D. avec AFP
30 Mai 2016