Partager

Du jeudi 7 au vendredi 8 Novembre, il sera organisé, au Centre International de Conférence de Bamako, un forum national sur le projet “Renforcement des initiatives locales dans la lutte contre le VIH-Sida en faveur des personnes handicapées au Mali”.

L’information a été livrée ce 4 Novembre, au siège de la Fédération Malienne des Associations des Personnes Handicapées (FEMAPH) sis à Bakaribougou, par les organisateurs dudit forum : le président de la FEMAPH, M. Moctar Bah, le Coordinateur régional du projet HANDICAP et VIH de HANDICAP INTERNATIONAL, le Dr Almouner Talibo, et la présidente de l’Union Malienne des Associations des Personnes Handicapées, Mme Djikiné Hatouma Gakou.

Selon ces personnes ressources, l’objectif de ce forum national sur le projet “Renforcement des initiatives locales dans la lutte contre le VIH-Sida en faveur des personnes handicapées“ est de présenter le projet, d’échanger et de définir ses mécanismes de pilotage , et de réfléchir sur des thématiques en lien avec le VIH-Sida et le handicap.

Aux dires de ces trois conférenciers, durant ces deux jours, les participants seront tous informés sur le projet et sa démarche : personnes handicapées et leurs organisations, autorités politiques, bailleurs de fonds, société civile, associations de lutte contre le VIH-Sida, religieux, personnels des ministères de la Santé, du Développement Social, de la Solidarité et des Personnes Agées, de la Promotion de la Femme, de l’Enfant et de la Famille et leurs démembrements, ONG internationales et nationales…

Il a également été question de la définition des modalités de mise en place d’une plate-forme qui aura pour mission de renforcer le plaidoyer, pour une meilleure inclusion des personnes handicapées dans les politiques et stratégies nationales de lutte contre le VIH-Sida.

Les participants auront à réfléchir aussi sur un dispositif de gestion et de suivi du projet qui inclue HANDICAP INTERNATIONAL et les partenaires du projet. Ainsi, la réflexion sera menée sur des thématiques en lien avec le VIH-Handicap.

Pour la circonstance, les conférenciers ont souligné les contraintes auxquelles sont confrontées les personnes handicapées : entre autres, le non accès à l’information (aux messages qui passent à la télé par exemple). Il faut donc que les personnes sourdes soient au même niveau d’information que les personnes valides. Il faut que les messages télévisuels soient accompagnés de gestes, afin qu’elles puissent les comprendre.

Quant à M. Almouner Talibo, il a noté que ce forum de deux jours sera mis à profit pour trouver des solutions à certaines questions, en vue de combler certains vides en matière de santé des personnes handicapées.

Quelles sont les approches pour une meilleure prise en compte du volet Genre, dans le projet ? Comment intégrer les personnes handicapées vivant avec le VIH-Sida? Quelles sont les problématiques majeures, en terme d’accès aux services de prise en charge?… Autant de questions qui seront débattues au cours de cet te rencontre.

A l’issue de cette conférence, M. Almouner a précisé que ce projet dont il est le Coordinateur couvre trois pays : le Mali, le Burundi et le Sénégal. Et que pour le Mali, l’enveloppe prévue pour trois ans est de 540 millions de FCFA.


Mariétou KONATE

05 Novembre 2008