Partager

L’Alliance biblique du Mali (ABM), une structure œcuménique, veut désormais être un acteur incontournable dans la lutte contre le fléau. Le mercredi 23 mai dans l’enceinte du Musée national, elle a procédé au lancement de la campagne de sensibilisation et d’information à travers le livre intitulé « Où est le bon Samaritain aujourd’hui ? Un défi à relever pour combattre le Sida ». Elle est fondée sur l’histoire du bon Samaritain.

La cérémonie était présidée par Bernadette Michel Diarra en présence du révérend pasteur Thaddée Diarra et des représentants des églises du Mali. Le livre de 65 pages parle de Sida dans un conteste chrétien, les comportements à adopter pour éviter le VIH/Sida ou pour vivre à côté des personnes infectées ou affectées.

La brochure selon les responsables de l’ABM vise un triple objectif. Premièrement, en s’appuyant sur l’histoire du bon Samaritain et sur d’autres textes bibliques, elle aide les églises et les chrétiens à se mobiliser pour combattre le virus du Sida.

Ensuite, elle cherche à aider les personnes déjà contaminées à accepter leur situation et à vivre positivement avec cette maladie. Tertio, le livre veut encourager à la fois les personnes saines et contaminées à unir leurs mains comme des bons samaritains pour s’occuper des personnes autour de nous souffrant du Sida.

Selon l’ABM, la pandémie de Sida coûte la vie à plus de personnes que toutes les catastrophes réunies. Désignée sous le vocable de « l’ennemi silencieux qui tue », dans certaines régions, la maladie touche une personne sur quatre.

Pour l’ABM, les statistiques indiquent que jusqu’à présent plus de 36 millions de personnes sont porteuses du virus du Sida, dont 71 % se trouvent en Afrique subsaharienne. « Il est grand temps que nous prenions conscience des dangers de ce mal », ont-ils affirmés.

Amadou Sidibé

29 mai 2007.