Partager

Problème de santé publique au Mali, les autorités maliennes, pour lutter contre la tuberculose ont crée le Programme National de Lutte contre la Tuberculose (PNLT).

Le Pnlt s’attelle à développer des stratégies de mobilisation des ressources humaines en faveur de cette lutte.

Sous peu, un document de plaidoyer à l’endroit des autorités politiques, administratives, des élus communaux ainsi que des leaders communautaires verra le jour.

Susciter leur implication et leur engagement dans le combat contre le bacille de Koch, l’agent de la maladie, reste le principal objectif recherché par ce plaidoyer.

Les pays en développement enregistrent le plus grand nombre de malades de la tuberculose.

Près de 80% des 8,4 millions de nouveaux cas enregistrés chaque année dans le monde, font partie des pays en développement.

Chaque année, près de 2 millions de personnes décèdent de la tuberculose.

Au Mali, 37.000 nouvelles infections sont chaque année recensées, soit une incidence de 320 cas pour 100.000 habitants.

Ainsi, sur la base de tous ces constats, le document de plaidoyer, s’attellera à un éveil de conscience chez les décideurs sur les enjeux réels de la maladie.
Diverses stratégies de communication pour atteindre cet objectif ont été envisagées par les professionnels de la communication et de la santé.

La lutte contre la tuberculose a fait un grand pas avec la mise en réseau des laboratoires de diagnostic, avec la gratuité du traitement, estime Mr Boré.

La synergie crée autour du Pnlt est à saluer selon Mr Touré.

Hommage, à l’endroit de tous les acteurs intervenant dans le combat contre la tuberculose, qui demeure encore une préoccupation à l’échelle mondiale, a été rendu par le Pr Touré.

Thèmes tels l’impact socioéconomique de la pathologie, le dépistage précoce, relation entre tuberculose et sida ont été analysés par les participants, durant les travaux.

Recommandations, tels la formation du personnel pour le dépistage-conseil, la multiplication des centres de dépistage, l’intégration de cet acte dans les activités des centres de santé communautaires, implication des relais communautaires dans la lutte contre la tuberculose, ont été formulées à la fin des travaux par les participants.

Dans quelques jours, le projet du document de plaidoyer issu de cet atelier sera soumis à la réflexion d’un groupe de travail.

31 août 2005.