Partager

La Brigade Mobile d’Intervention des Douanes de Sikasso vient de mettre la main sur plus de 255 cartons de K7 et de DVD enregistrés à bord d’un véhicule de transport en provenance de Lomé et de Cotonou.

L’Inspecteur en Douane, Mamadou Diaby, chef de la BMI, a confié que cette importante saisie de produits contrefaits a été possible grâce à la communication entre la douane et les usagers au niveau de la frontière entre le Mali et le Burkina Faso. Il a confié que chaque carton de k7 contient environ 200 unités et dans les cartons de DVD, le nombre varie entre 100 et 200 unités.

La valeur des produits contrefaits est estimée à environ à 35 millions de francs CFA. La lutte contre la fraude est un combat quotidien qui demande le concours de tout le monde et à tous les niveaux, a laissé entendre le Capitaine Mamadou Diaby, qui n’a pas manqué de saluer l’engagement et le courage des membres de son équipe. Il a ajouté que la BMI de Sikasso, avec une BJ à sa disposition, a multiplié les patrouilles le long des frontières entre le Mali et la Côte d’Ivoire ; le Mali et le Burkina Faso et le Mali et la Guinée.

Le Capitaine Mamadou Diaby de déclarer qu’une des missions principales de la douane est de lutter contre la piraterie afin d’apporter sa pierre à la construction d’un meilleur devenir pour les artistes maliens et du Bureau Malien des Droits d’Auteurs. Les artistes maliens souffrent de trop de la piraterie et ne parviennent pas à vivre convenablement du fruit de leur travail, à cause de personnes mal intentionnées.

Le chef de la BMI d’ajouter que jusqu’ici, aucune personne ne s’est présentée dans son bureau pour réclamer quoi que ce soit concernant ces K7 et DVD. Quant au chauffeur du véhicule, il a pris la clé des champs sans demander ses restes.

Pour sa part, le Directeur régional des Douanes de Sikasso, le Commandant Ag Hadé, relèvera que les douaniers sont, désormais, tenus à la performance et au bon résultat avec la mise en route du tout nouveau Plan d’Action Opérationnel élaboré sous la direction du Directeur Général, le Colonel Amadou Togola.

Celui-ci a encouragé l’équipe de la BMI et appelé les autres sections de la Douane régionale à redoubler d’efforts afin de donner une juste et noble réponse au souci de la direction générale des Douanes.

Le Directeur régional des Douanes a profité de l’occasion pour lancer un pressant appel aux populations transfrontalières entre le Mali et Burkina Faso, le Mali et la Côte d’Ivoire et le Mali et la Guinée Conakry. Le Commandant Ag Hadé de déclarer que si les douaniers sont aidés par les populations dans l’exécution correcte de leur mission de lutte contre la fraude de stupéfiants et autres produits contrefaits, cela pourrait amener les gens mal intentionnés à cesser leurs ignobles activités.

Il a souhaité que le Bureau Malien des Droits d’Auteurs soit aussi aux côtés des douaniers pour assurer la meilleure survie de notre art musical.


Zhao Ahmed BAMBA

Envoyé spécial

L’Idépendent du

12 Novembre 2008