Partager

Pour atteindre l’objectif zéro faim au Mali conforment aux recommandations du sommet des Nations unies sur le développement durable tenu en septembre 2015 à New York, le gouvernement malien a ouvert de nombreux chantiers dont le concept de nouveaux villages agricoles, le programme de mécanisation et de motorisation de l’agriculture, etc.

ministre-agriculture-2.jpg
Selon le ministre de l’Agriculture, Kassoum Denon, le gouvernement malien est engagé à éradiquer la faim au Mali. Hier à Dioila, à l’occasion de la célébration de la Journée mondiale de l’alimentation, il a expliqué que l’échéance fixée pour atteindre cet objectif est ambitieuse et passe par la lutte contre les changements climatiques.
Il a rappelé que le gouvernement a déjà ouvert de nombreux chantiers dans ce sens. Il s’agit de l’adoption du concept de villages agricoles, les agropoles, le programme de mécanisation et de motorisation de l’agriculture, les centres ruraux de prestations, l’élaboration d’une politique et d’une loi foncière agricole, l’immatriculation des exploitations agricoles, la création de l’Agence d’aménagements des terres et la fourniture d’eau, l’opérationalisation du fonds d’appui à l’agriculture pour le financement des activités agricoles et péri-agricoles, etc.
La subvention des prix des engrais et semences et l’extension de cette subvention aux intrants d’élevage et de pêche, la décision d’affecter depuis l’année dernière 15% du budget national au secteur rural, sont de nature à atteindre les objectifs fixés pour lutter contre les effets des changements climatiques.

Sory I. Konaté
21 Octobre 2016
©AFRIBONE