Partager

Afin d’engager une implacable lutte contre la mauvaise gouvernance et redresser la gouvernail du bateau Mali qui tangue depuis belle lurette grâce aux mauvaises pratiques des gouvernants, un Pôle de la Gauche Patriotique, Républicaine, Démocratique, Sociale, Progressiste et Panafricaine regroupant une vingtaine de partis politiques et d’associations, selon les responsables, a été porté sur les fonds baptismaux, le lundi O6 juin 2016 au siège de la Convention Nationale pour une Afrique Solidaire (CNAS-FASO Hèrè). Ce nouveau front populaire veut montrer la voie à suivre aux dirigeants actuels afin d’assurer un meilleur avenir pour le Mali et les maliens.

Les têtes de proue du Pôle de la Gauche Patriotique, Républicaine, Démocratique, Sociale, Progressiste et Panafricaine (le secrétaire générale de la CNAS-Faso Hère le Docteur Soumana Tangara, Cheick Oumar Koné du bureau politique national de la Cnas-Faso Hèrè, Gaoussou Coulibaly le secrétaire générale de l’Union Soudanaise Rassemblement Démocratique Africain (US-RDA), la présidente du mouvement des Femmes de la Cnas-Faso Mme Traoré Tieydo Ba Hèrè…) ont livré le contenu de la charte du front populaire en présence du Docteur Soumana Sako, le Président de la Cnas-Faso Hèrè. Une charte regroupant les principales plaies qui sont en train de conduire le bateau Mali vers l’abîme et dont les membres du pôle veulent sauver les passagers à bord via un diagnostic approprié. Cheick Oumar Koné a égrené les multiples maux dont souffre le Mali et a cause desquels ils ont décidé de créer à travers la présente charte le Front populaire. « Il s’agit à travers le front populaire de s’engager résolument en faveur de la refondation démocratique globale de l’Etat malien et de notre économie pour l’édification d’une société de progrès, de justice sociale et de solidarité pour tous dans un Mali et une Afrique qui gagnent et réclament leur juste place dans le concert des nations démocratiques, libres et prospères », a-t-il dit.

Cheick Oumar Koné a noté que l’adhésion au front populaire est ouverte à tous partis politiques, mouvements regroupements et associations qui en acceptent les valeurs, les principes et les objectifs consignés dans la charte. Il a inventorié certains principes comme : le respect de la souveraineté du Peuple, de la Constitution et de toutes les lois de la République, la sacralité de l’intégrité territoriale et de l’unité nationale au delà des clivages partisans et des vicissitudes de l’histoire ; la construction des forces armées et de sécurité fortes, bien équipées, encadrées et motivées, acquis aux valeurs de la République et capables d’assumer leurs missions régaliennes de défense de l’intégrité territoriale de la nation, de maintien de l’ordre républicaine et de sauvegarde des institutions constitutionnelles, de la refondation de l’école, de la promotion d’une gouvernance vertueuse et sobre assurant une gestion transparente des ressources et lutter efficacement contre la corruption, l’appropriation nationale et démocratique de tout processus de sortie de la crise multidimensionnelle que connait le Mali etc.

Moussa Samba Diallo

Le Républicain du 8 Juin 2016