Partager

Le dimanche 14 Mars, à l’instar de la communauté internationale, le Mali a célébré la 54è Journée Mondiale de la Lèpre. Cet évènement commémoratif placé sous la présidence du Chef de l‘Etat Amadou Toumani Touré s’est déroulé près de la CNAM (ex-Institut Marchoux), en présence du Premier Ministre Modibo Sididbé ; de la Présidence de la Fondation pour l’Enfance, Mme Touré Lobbo Traoré ; du Président de l’Union Malienne Raoul Follereau (UMRF), M. Moussa Goulou Traoré ; de la représentante de la Fondation Raoul Follereau ; d’autorités administratives et politiques du District…

Le Président de l’UMRF a saisi cette occasion pour rendre un vibrant hommage u Chef de l’Etat et au Gouvernement pour “le grand intérêt qu’ils accordent à cette célébration“.

Initiée pour la première fois en 1954, la Journée Mondiale des Lépreux est célébrée dans 137 pays à travers le monde, informera M. Moussa Goulou Traoré. “Elle a pour but de faire en sorte que les malades de la lèpre soient soignés comme tous les autres malades, et que les bien portants guérissent de la peur absurde, et parfois criminelle, qu’ils éprouvent envers cette maladie et ceux qui en sont atteints“, soulignera-t-il.

Pour le Président de l’UMRF, la célébration de cette Journée est l’occasion d’évaluer le bilan de l’évolution de la lutte contre la maladie, mais aussi de réfléchir sur les perspectives d’amélioration des conditions de vie de ces nombreux malades de la lèpre qui, selon lui “représentent les plus pauvres parmi les pauvres“.

Et d’indiquer : “Grâce à la dynamique partenariale de la Fondation Raoul Follereau, de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) et du Ministère de la Santé, notre pays a atteint le seuil d’extermination de la lèpre, selon les critères définis par l’OMS”.

Aussi, M. Moussa Goulou Traoré a remercié les autorités sanitaires pour leurs efforts. Ses propos ont été confirmés par le Porte-parole des anciens malades et handicapés de la lèpre, M. Mamadou Coulibaly qui, dans une communication, a témoigné des multiples actions qui ont permis d’atteindre les résultats enregistrés.

Il a également rendu hommage au Gouvernement, à travers la collaboration entre le département de la Santé et ses différents partenaires.
L’intervention du Porte-parole des anciens malades a été suivie de celle de la Représentante de l’OMS et de la Directrice des profits de la Fondation Raoul Follereau, qui ont toutes deux affiché leur fierté de collaborer pour mener ensemble le combat contre la lèpre.
Quant au Ministre de la Santé, M. Oumar Ibrahim Touré, il a évoqué les chiffres représentant les résultats du combat mené contre la maladie. ”Ces différents résultats sont les acquis des plus gros efforts déployés.

Ainsi, 900 Centres de Santé Communautaire (CSCOM) et Centres de Santé de Référence (CSRef.) offrent des services à plus de 60% des populations. Dans chaque Centre de Santé Communautaire et Centre de Santé de Référence, il existe au moins un agent capable de poser le diagnostic de la lèpre et de faire correctement le traitement“, a-t-il fait savoir, avant de féliciter tous les partenaires de son département, dont l’OMS.

La cérémonie de cette Journée a pris fin par une visite des stands d’exposition par le Chef de l’État.

Laya DIARRA

16 Mars 2010.