Partager

Le ministre Housseini Amion Guindo (au c) a souligné que ce phénomène est l’une des causes principales de la faim dans le monde.L’ONG Welthungerhilfe (WHH) en partenariat avec la Coopération allemande au Mali (GIZ) et KFW, a organisé le mois dernier dans un hôtel de la place, une conférence débats sur la présentation du rapport 2019 de l’indice de la faim dans le monde. Placée sous le thème « les défis de la faim et du changement climatique », la rencontre a enregistré la présence du ministre de l’Environnement de l’Assainissement et du Développement durable, Housseini Amion Guindo, du directeur du pays WHH, Bernd Schwenk, de l’ambassadeur d’Allemagne dans notre pays, Dr Dietrich Fritz Reinhold Pohl et de plusieurs autres invités.L’objectif de cette rencontre était de mettre l’accent sur les différences régionales et des pays de la faim, montrer le progrès au fil du temps, mettre en évidence les réussites et les échecs en matière de réduction de la faim et d’inciter à agir et à améliorer le classement international.Selon un dossier remis à la presse, l’indice de la faim dans le monde est un outil statistique permettant de mesurer et de suivre de manière détaillée l’évolution de la faim dans le monde, pays par pays et région par région.Essor