Partager

La rencontre sous régionale de renforcement des capacités des Alliances contre la faim (Acf) du Mali, du Bénin et du Burkina-Faso se tient du 2 au 4 juin 2010, au Centre Aoua Kéita. Il est organisé par Alliance Mali, en partenariat avec la Fao, le Fida et le Pam. Après un bref résumé du modérateur Siriman Sakho, l’ancien ministre de l’Environnement et de l’élevage et président d’Alliance Mali, Morifing Koné, a remercié les participants pour l’intérêt qu’ils portent à la lutte contre la faim. Il a indiqué : ‘’ Après l’étape du Burkina-faso consacrée au renforcement de capacités de plaidoyers tenue les 29, 30 septembre et le 1er octobre 2009, nous démarrons aujourd’hui, par la grâce de Dieu, la rencontre de Bamako. ‘’

Ces assises, a-t-il ajouté, auront comme objectifs de renforcer la capacité des Alliances nationales des 3 pays en matière de mobilisation de ressources, d’identifier des axes de mobilisation de ressources pour permettre à l’Acf de mettre en œuvre, de manière active et innovatrice des activités au niveau national et aussi de participer aux évènements, au niveau mondial, en relation avec la sécurité alimentaire et de mettre en place le réseau des Acf nationales en commençant par celles présentes à la réunion.

La représentante de la Fao au Mali, Mme Mariam Mahamat Nour, a indiqué que les travaux développeront l’aspect renforcement des capacités dans le domaine de la mobilisation des ressources qui est la condition sine qua non pour que les Alliances nationales contre la faim puissent jouer pleinement leurs rôles, dans un contexte mondial de crise.

Elle a décrit une situation mondiale catastrophique : ‘’le nombre de personnes sous-alimentées, a-t-elle dit, a augmenté approximativement de 105 millions en 2009 et on compte à l’heure actuelle 1,02 milliard de personnes souffrant de la faim dans le monde, ce qui signifie que presque un sixième de l’humanité est victime de sous-alimentation et un enfant meurt toutes les six secondes de faim et de malnutrition. ‘’ Au Mali, a-t-elle souligné, 63,8% et 21% de la population vivent respectivement dans la pauvreté et l’extrême pauvreté.

Elle a fait savoir qu’unis dans une Alliance internationale contre la faim, ils peuvent vaincre la faim dans le monde. Le commissaire à la sécurité alimentaire, Mme Lansry Nana Yaya Haïdara, a soutenu que cette rencontre sous régionale doit identifier les meilleures activités pour être opérationnelle, afin de mobiliser les ressources. Elle a affirmé qu’Alliance Mali créée depuis 2006 est appuyée par les pouvoirs publics sur les questions de sécurité alimentaire.

Les Alliances, a-t-elle signalé, peuvent être des relais permettant, d’une part, aux pouvoirs publics d’être mieux édifiés et d’autre part, d’être pleinement opérationnels sur le terrain auprès des Partenaires techniques et financiers.

Elle a reconnu que toute la bande sahélienne est durement frappée par l’insécurité alimentaire de type pastoral. Le Commissaire à la sécurité alimentaire, Mme Lansry Nana Yaya Haïdara, a ensuite déclaré ouvertes les assises sous régionales de renforcement des capacités des Alliances contre la faim (Acf) du Mali, du Bénin et du Burkina-Faso. La cérémonie d’ouverture a été clôturée par une photo de groupe.

Baba Dembélé

03 Juin 2010