Partager

La commune rurale de Naréna a procédé le samedi 19 août 2006 à l’implantation d’une forêt dans son terroir.
7 000 pieds d’arbres de toutes sortes fournies par le service de la Conservation de la nature ont été plantés.

Deux jours avant, le maire, M. Namory Konaté assisté des conseillers villageois ainsi que le sous-préfet Modibo Douma ont organisé des séances de sensibilisation et de mobilisation. Et c’est pourquoi, la population est sortie nombreuse pour participer à cet événement d’une importance capitale.

C’est donc au son de tam-tam que les jeunes, garçons et filles ont creusé des parquets sur une superficie de plus de 10 ha. L’opération n’a guère dépassé 2 heures de temps. Il faut noter également la présence des responsables nationaux et régionaux de la Conservation de la nature, de tous les chefs de service présents à Naréna, de plusieurs éléments de la brigade territoriale de gendarmerie et du CAR, ainsi que les notables et les représentants des confessions religieuses.

« Planter un arbre ne suffit pas », dira le maire, mais il faut le protéger des feux de brousse. C’est pourquoi, toutes les dispositions sont prises à cet effet.

Naréna vient par ce geste de donner un exemple à toutes les communes du Mali dans le cadre du reboisement et de la conservation des ressources naturelles. ceci conformément au programme du gouvernement en matière d’environnement.

Kalane Djibril

Radio Jamana Naréna

25 août 2006.