Partager

Dans le cadre de la lutte contre la criminalité, la délinquance et le terrorisme, la direction générale de la police nationale a interpellé, le trimestre passé, plus de 10 000 personnes (2186 à Bamako et 8083 dans les régions) sur l’ensemble du territoire national. Au chapitre des accidents de la circulation routière, la police a comptabilisé 1382 cas faisant 38 personnes tuées dont 1144 blessés. Concernant les infractions routières, 387 engins à deux roues et 14 engins à quatre roues ont été saisis par les agents de la circulation. Ce bilan à mi-parcours a été dressé à la faveur d’un point de presse animé, le jeudi 23 juin 2016, par le directeur général de la police nationale, le contrôleur général, Moussa Ag Infahi.

Selon le conférencier, Moussa Ag Infahi, ce bilan à mi-parcours des activités de la police nationale intervient dans un contexte sécuritaire très volatile. Dans le Nord du pays, dira-t-il, l’insécurité est caractérisée par des poses des engins explosifs, des attaques sur des check-points des FAMA, des attaques sur la MINUSMA, des attaques sur des axes routiers et autres banditismes résiduels. Pour lui, cependant, il y a la diminution de certaines actions de criminalité dans certains centres du Mali contrôlés par les forces de la police nationale : « cela grâce à la montée en puissance de la police nationale avec d’autres forces de sécurité parce que la lutte contre la criminalité n’est pas seulement l’apanage de la police. C’est un effort global mené par toutes autres les forces de sécurité de notre pays. » a-t-dit. Et d’ajouter que son département a renforcer les patrouilles à travers le pays dont 1154 patrouilles à Bamako et 1650 patrouilles dans les régions. Selon le premier responsable de la police nationale, Moussa Ag Infahi, 2186 personnes ont été interpellées dans le district de Bamako et 8083 personnes ont été interpellées dans les différentes régions de notre pays, soit un total de 10269 personnes interpellées. Concernant la saisie des engins pour diverses infractions, le conférencier a noté que 387 engins à deux roues et 14 engins à quatre roues ont été saisis. Parlant des accidents de la circulation routière, Moussa Ag Infahi a expliqué que les services de police ont enregistré 1382 accidents faisant 38 personnes tuées dont 1144 blessés. Il a aussi indiqué que, dans le cadre de renforcement de la police, 2200 nouvelles recrues vont bientôt entrer à l’école générale de police dès le 4 juillet prochain et 15 élèves commissaires et 8 élèves inspecteurs suivent déjà une formation. « Dans le cadre de l’élaboration de la loi de programmation sécuritaire nous avons prévus de doubler le nombre des effectifs dans le planning établit sur les cinq ans. Ces efforts sont accompagnés également au niveau des infrastructures. C’est ainsi que nous allons faire un maillage du territoire national. Il y aura un commissariat dans chaque chef lieu de cercle et de grandes communes. Bientôt, le deuxième commissariat de Kati sera opérationnel et Kalabankoro, Ménaka, Ansongo seront aussi opérationnels. »

Moussa Dagnoko
24 Juin 2016