Partager

Dans la mouvance de la célébration de la Journée internationale de la femme, l’Association des femmes professionnelles africaines de la communication (APAC-Mali) a organisé une rencontre d’échanges sous le thème : «L’engagement des femmes de médias dans la lutte contre la Covid-19», mardi dernier, à l’Escale Gourmande. La cérémonie était coprésidée par le président de la Maison de la presse, Bandiougou Danté et la présidente de l’Association, Mme Dicko Assa Soumaré, en présence de nombreux invités. 

La présidente de l’APAC-Mali a fait la genèse de son association, créée en 1988 et qui regroupe toutes les femmes évoluant dans le domaine des médias. Elle a aussi indiqué que l’objectif de l’APAC-Mali est de former, informer et sensibiliser mais surtout de défendre les intérêts et droits de ses adhérentes dans les différents organes de presse.
En outre, Mme Dicko Assa Soumaré a révélé que le coronavirus a fait son apparition dans notre pays le 25 mars 2020 dernier. Depuis, la maladie a affecté de nombreuses personnes et fait plus de 300 décès. «La pandémie a joué sur tous les secteurs de l’économie dans notre pays», a-t-elle indiqué.

Pour sa part, le président de la Maison de la presse a rendu hommage aux femmes. « Elles sont nos épouses, nos sœurs et nos mères», a témoigné Bandiougou Danté. Il a aussi souligné que la solution aux difficultés de la presse passe nécessairement par des organisations comme l’APAC, qui est l’une des organisations de la presse présente dans l’ensemble des pays de la sous-région .Un des temps forts de la rencontre a été la remise d’une attestation de reconnaissance à Mme Diaby Macoro Camara, présidente d’honneur de l’APAC-Mali, pour son engagement, sa disponibilité et son accompagnement.

Siné S. TRAORÉ

Source: L’Essor