Partager

Le jeune boxeur franco-malien, Mohamed Diaby ne participera plus aux Jeux Olympiques de Londres 2012, qui s’ouvrent le 27 juillet prochain. Il vient d’être contrôlé positif suite à une analyse qui s’est produite le 2 juillet au laboratoire de l’agence française de lutte contre le dopage à Chatenay Malabry en France.

«Les résultats de cette analyse de l’échantillon présentent un résultat anormal et la présence de stimulants/ methyhexanamine.

Dans ce cadre, la suspension provisoire qui vous a été notifiée le 20 juin 2012 est confirmée. Celle-ci implique votre incapacité à prendre part à tout entraînement et compétition de boxe jusqu’à nouvel ordre. Aussi, votre qualification aux Jeux Olympiques de Londres 2012 s’annule et vous ne pourrez pas y prendre part». C’est ce qui ressort de la correspondance que la Fédération internationale de boxe a adressée à la Fédération malienne de Boxe.

En tout cas, le jeune boxeur Mohamed Diaby doit s’attendre à une sanction puisque la Commission de discipline de la Fédération internationale de boxe doit se réunir dans les jours à venir sur son cas.
Il faut noter que Mohamed Diaby est né en 1984 à Epinay-sur-Seine, en banlieue parisienne. Sa famille a quitté le Mali il y a plus de trente ans, direction l’Ile-Saint-Denis, en Seine-Saint-Denis. C’est là que Mohamed a grandi et s’est passionné pour ce sport.

A.B. HAÏDARA


Comité National Olympique et Sportif du Mali : des tatamis pour la Fédération Malienne de Taekwondo

Soucieux de l’amélioration des conditions de vie des athlètes maliens et en bon dirigeant sportif, le président du Comité national olympique et sportif du Mali, Habib Sissoko vient de doter la Fédération Malienne de Taekwondo de nouveaux tatamis. La cérémonie de remise de ces équipements s’est déroulée, hier, sous la pluie au siège du Comité en présence de la grande famille du taekwondo. En plus du président Habib Sissoko, on notait la présence de certains membres du Comité.
Selon Habib Sissoko, ce don est loin d’être un cadeau, c’est plutôt une récompense de tous les efforts que la Fédération malienne de taekwondo apporte au sport malien sur le plan de la performance.

Pour ce grand amateur des arts martiaux, la fédération malienne de taekwondo est un exemple parmi les différentes disciplines sportives. Cela a été possible grâce à l’humilité et au respect de son président Mamadou Seydou Ly. « Pour nous, le mercredi 4 juillet est un jour heureux avec la remise à la fédération malienne de taekwondo des tatamis. Monsieur le président, votre fédération mérite cet accompagnement du Comité puisque vous avez montré l’exemple.

Vous êtes une structure bien organisée. Je suis heureux de vous remettre ces équipements qui permettront aux athlètes de s’entrainer dans de meilleurs conforts afin de hisser plus haut le drapeau national » a déclaré Habib Sissoko. Les responsables de la fédération malienne de taekwondo ont salué à sa juste valeur le geste du Comité national olympique et sportif. Ils ont ensuite rassuré le président Habib Sissoko et son équipe que bon usage sera fait de ces équipements.

A.B. HAÏDARA

L’Indépendant du 5 Juillet 2012