Partager

L’Union africaine (UA) a suspendu lundi la Guinée des activités de l’organisation continentale après le coup d’Etat de la junte militaire mardi à Conakry, et ce jusqu’au « retour de l’ordre constitutionnel » dans ce pays , a annoncé l’UA dans un communiqué. « L’Union africaine a décidé de suspendre la participation de la Guinée Conakry aux activités de l’Union africaine jusqu’au retour de l’ordre constitutionnel dans ce pays« , selon un communiqué transmis à l’AFP en marge d’une réunion à Addis Abeba, siège de l’UA, sur la situation en Guinée. A l’issue d’une première réunion le 24 décembre sur la situation en Guinée, l’UA avait menacé de sanctions « fermes » les militaires putschistes « dans le cas où le coup d’Etat serait consommé ». Un coup d’Etat militaire a été mené mardi sans violence à Conakry, au lendemain du décès du général-président Lansana Conté après 24 années à la tête de la Guinée. Le chef de la junte, le capitaine Moussa Dadis Camara, s’est autoproclamé « président de la Republique » et tout le gouvernement renversé lui a fait allégeance. (Afp)