Partager

Décidément certaines personnes ne ratent aucune opportunité pour tenter de se faire de l’argent. Pire, elles n’hésitent même pas à escroquer les pauvres citoyens et créer en même temps la zizanie au sein de la société.

En effet, il y a de cela quelques mois, les autorités de la Commune VI du District ont entrepris des actions allant dans le sens du développement de ladite commune. Ainsi, il a été décidé de faire le lotissement du quartier périphérique de Sénou pour que les habitants de cette localité puissent bénéficier des services de base et aussi pour améliorer leurs conditions de vie.

DES SUPERCHERIES

L’un des problèmes majeurs de cette commune des 10 quartiers est aujourd’hui celui du problème foncier. C’est à cause de cette triste réalité que le maire de la Commune VI, M. El Hadji Souleymane Dagnon, de commun accord avec les responsables administratifs, politiques et le chef de village et ses conseillers a décidé d’entamer les travaux de lotissement du quartier et la viabilisation pour qu’enfin le quartier puisse bénéficier de l’eau et de l’électricité.

Après l’enquête des ménages par les techniciens qui sont basés dans le quartier là-bas, certaines personnes sont en train de distribuer des faux numéros aux gens, leur faisant croire que ces parcelles leur appartiennent. “On a apporté le jeudi dernier un dossier bien monté donné à un citoyen avec un faux numéro et avec le ticket. Alors que la mairie a commencé à distribuer des numéros mais sans ticket et aussi les numéros sont distribués sur la base de certaines informations relevées par les techniciens sur le terrain”, a dit le maire de la Commune VI, Souleymane Dagnon.

FAIRE BENEFICIER DES INVESTISSEMENTS AU QUARTIER

J’ai voulu que ce travail soit réalisé dans la plus grande transparence et dès le début des travaux. Ainsi, tous les conseillers ont été avertis de l’intention que j’ai nourrie pour ce projet, car le quartier de Sénou a raté des projets de milliards de francs CFA, tout simplement, parce qu’il n’est pas loti et cela m’a fait personnellement mal. C’est pourquoi, je tiens à ce projet”, a-t-il ajouté.


LES AUTORITES POLICIERES SAISIES DE L’AFFAIRE

De toutes les façons, les autorités policières de la commune ont été mises au parfum de cette escroquerie et une enquête a été ouverte pour cela avec le dossier que j’ai reçu ici, il y a le nom de 10 personnes susceptibles d’être impliquées à cette affaire et même si c’est un conseiller qui est à la base de cela, il répondra de ses actes devant la loi”, a précisé le maire El Hadi Souleymane Dagnon.

Le maire lancera un appel à toute la population pour plus de vigilance car, pour lui, ce sont les actions du genre qui mettent le bâton dans les roues de la mairie, en ce qui concerne ses efforts de développement de la commune.

Moussa KONDO (Stagiaire)

11 Février 2008.