Partager

L’opposant malgache et maire d’Antananarivo Andry Rajoelina a évoqué la possibilité d’un « gouvernement de transition« , dont il pourrait être le Premier ministre, pour sortir de la crise dans laquelle est plongée Madagascar, dans un entretien jeudi à la chaîne TV5-Monde. « Le président a annoncé aujourd’hui qu’il est prêt à se mettre autour d’une table« , a dit l’opposant dans cet entretien. « Si notre négociation va vers une transition, je ne suis pas contre, bien au contraire« , a-t-il ajouté. Le jeune maire de la capitale malgache, âgé de 34 ans, a précisé: « Il n’y a pas d’âge pour diriger un gouvernement de transition », suggérant ainsi qu’il est prêt à en prendre la direction. Le maire d’Antananarivo avait appelé la population de la ville à observer une journée « ville morte » jeudi pour que le gouvernement arrête les meurtriers d’un adolescent tué par balle lundi lors d’émeutes en marge d’un rassemblement appelé par le maire contre le régime. Emeutes et pillages ont fait au moins 68 morts dans le pays depuis lundi, selon un bilan établi mercredi par la gendarmerie malgache. (Afp)