Partager

Comme annoncé, la Loi de finances 2017 a été adoptée hier en plénière après 4 heures de débats parfois violents entre les députés de la majorité et ceux de l’opposition qui ont refusé de voter . Elle a été finalement adoptée à 104 voix pour et 24 voix contre.

La Loi de finances 2017 a été adoptée hier en plénière après 4 heures de débats parfois violents entre les députés de la majorité et ceux de l’opposition parlementaire qui ont voté contre. les prévisions budgétaires de la Loi des finances initiale 2017 s’élève à 2 013 578 104 00 FCFA de recettes contre 1802, 046 milliards de FCFA dans le budget rectifié de 2016 soit une augmentation de 211, 532 milliards de FCFA ou un taux de 11, 74%.

« Sur ces prévisions budgétaires, un montant de 1469, 083 milliards de FCFA soit 72, 96% est recouvré par les services d’assiette et de recouvrement. Les 544, 495 milliards de FCFA ou 27, 04% restants proviennent du financement extérieur « , a défendu le ministre de l’Economie et des Finances.

Aussi, il est prévu 2270 647 113 000 Fcfa de dépenses contre 2 058,003 milliards de Fcfa dans la loi de finances rectificative 2016, soit une augmentation de 212,644 milliards de Fcfa ou un taux de 10,33%. Ainsi, le déficit prévisionnel s’élève à 257 069 009 000 Fcfa contre 255 milliards de F CFA dans le budget rectifié de 2016.
A l’image des chiffres, les débats sur le projet de loi ont été houleux entre l’opposition et la majorité parlementaire.

Maliki Diallo

16 Décembre 2016