Partager

Samedi, la cérémonie de remise de clés des 160 logements sociaux de Sébénicoro aux heureux bénéficiaires a eu lieu sous la présidence du chef de l’état Amadou Toumani Touré.

La cérémonie d’inauguration de ces logements construits par la société immobilière Ifa-Baco, a été animée par les prestations des artistes de l’Ensemble instrumental du Mali, de la fanfare de la Garde nationale et des chasseurs traditionnels. En plus des officiels, étaient également présents nombreux parents et amis des bénéficiaires, ainsi que les habitants de Sébénicoro sortis nombreux.

La nouvelle donne de cette politique de logements sociaux est l’implication du secteur privé immobilier. Ainsi, après l’inauguration des 406 logements réalisés par la SEMA, la semaine dernière, voilà qu’un autre promoteur immobilier, en l’occurrence la société IFA-Baco vient de mettre à la disposition de nos compatriotes 160 logements sociaux construits sur les bords du fleuve Djoliba dans le quartier Sébénicoro.

Ces logements ont été réalisés par la société immobilière suivant des prêts accordés par Shelter-Afrique, le Fonds de l’OPEP et la Bank of Africa. Ils ont été construits sur un terrain de 15 hectares, entièrement viabilisé avec voirie, espaces verts, réseaux d’assainissement, système de sécurité d’incendie, électricité et système d’adduction d’eau. Des places pour les équipements publics sont aussi prévues.

La supervision des travaux a été assurée par la direction nationale de l’Urbanisme et de l’Habitat.

L’ensemble des réalisations a été cédé à l’État pour plus de 2,6 milliards Fcfa hors taxe que l’Office malien de l’habitat s’engage à rembourser sur une période de trois ans.

Rappel a été fait par le président Amadou Toumani Touré dans son discours, que le programme des logements sociaux, est un acte de solidarité de l’ensemble du peuple. Les bénéficiaires doivent donc savoir que chaque Malien a contribué pour donner un logement à un autre Malien. A ceux qui n’ont pas eu la chance cette fois-ci, le chef de l’État a demandé de garder patience et courage.

Le président Touré a salué l’efficacité de l’équipe du Premier ministre Ousmane Issoufi Maïga pour la réussite du programme, le président de la Commission d’attribution des logements sociaux, les bailleurs de fonds et autres partenaires qui ont cru à cette vision et nous ont accompagné.

Il s’est également félicité de l’expertise désormais avérée des promoteurs immobiliers et des techniciens nationaux.

Promesse a été faite par le président de la République de maintenir l’élan de ce vaste programme de logements sociaux initié par l’État : « Nous prenons l’engagement de poursuivre cette politique de logements sociaux. Je crois profondément à ce Mali émergent et nombreux sont ceux de nos partenaires et de compatriotes qui y croient. Je suis convaincu que l’État seul ne peut pas tout faire. Il faut une synergie d’efforts. Le Mali ne peut pas être l’affaire d’un seul homme, d’un groupe d’hommes, d’une région…« , a-t-il indiqué.

Quant au président de la Commission d’attribution des logements sociaux, le général Mamadou Coulibaly lui a plaidé en faveur de la poursuite du programme.

La commission selon Mr Coulibaly a délibéré en faveur de 59 femmes et 101 hommes qui sont aujourd’hui les bénéficiaires des 160 logements à Sébénicoro.

Précision a été faite par le Général Coulibaly, que le programme des 3500 logements prévus est pratiquement achevé et que de nombreuses voix lui sont parvenues « pour demander et même exiger au nom de la souveraineté du peuple, la poursuite de ce programme qui constitue la manifestation concrète du sens de la solidarité du chef de l’État à l’égard des populations à revenu modeste« .

Selon le ministre de l’Habitat et de l’Urbanisme, Modibo Sylla : « La convention de partenariat avec la société immobilière IFA-Baco, a concerné, la construction et la cession à l’État à travers l’Office malien de l’Habitat, de 30 logements de type F4-A. Ces maisons comprennent un salon, 3 chambres, une toilette intérieure, un magasin, une toilette extérieure et une cuisine extérieure. Elle a concerné aussi 64 logements de type F4-B constitués d’un salon, de trois chambres, d’une toilette intérieure, d’une autre à l’extérieur et d’une cuisine, et de 31 logements de type F3-A comprenant chacun un salon, deux chambres, un magasin, une toilette et une cuisine installées à l’extérieur. Enfin 31 logements de type F3-B ont été construits. Ici, il y a un salon, deux chambres, un magasin, une toilette et une cuisine à l’extérieur. »

Ces logements sont attribués aux bénéficiaires dans les mêmes conditions que dans le programme gouvernemental, notamment la gratuité du terrain, les exonérations d’impôts et de taxes. Le remboursement sans intérêt est étalé sur 25 ans et les mensualités varient selon le type de logement de 33 000 à 37 000 Fcfa. A ces mensualités s’ajoutent les frais bancaires (2000 Fcfa), les frais d’actes notariés et les polices d’abonnement à l’EDM.

Ces 160 maisons de Sébénicoro portent à 3154, le nombre de logements sociaux construits dans le district de Bamako.

Appel a été lancé par le ministre de l’Urbanisme et de l’Habitat, à l’endroit des bénéficiaires, à veiller non seulement au respect strict des termes du contrat qui les lie à l’État, mais aussi à la salubrité et à l’hygiène des lieux.

Samedi, la cérémonie de remise de clés des 160 logements sociaux de Sébénicoro aux heureux bénéficiaires a eu lieu sous la présidence du chef de l’état Amadou Toumani Touré.

La cérémonie d’inauguration de ces logements construits par la société immobilière Ifa-Baco, a été animée par les prestations des artistes de l’Ensemble instrumental du Mali, de la fanfare de la Garde nationale et des chasseurs traditionnels. En plus des officiels, étaient également présents nombreux parents et amis des bénéficiaires, ainsi que les habitants de Sébénicoro sortis nombreux.

La nouvelle donne de cette politique de logements sociaux est l’implication du secteur privé immobilier. Ainsi, après l’inauguration des 406 logements réalisés par la SEMA, la semaine dernière, voilà qu’un autre promoteur immobilier, en l’occurrence la société IFA-Baco vient de mettre à la disposition de nos compatriotes 160 logements sociaux construits sur les bords du fleuve Djoliba dans le quartier Sébénicoro.

Ces logements ont été réalisés par la société immobilière suivant des prêts accordés par Shelter-Afrique, le Fonds de l’OPEP et la Bank of Africa. Ils ont été construits sur un terrain de 15 hectares, entièrement viabilisé avec voirie, espaces verts, réseaux d’assainissement, système de sécurité d’incendie, électricité et système d’adduction d’eau. Des places pour les équipements publics sont aussi prévues.

La supervision des travaux a été assurée par la direction nationale de l’Urbanisme et de l’Habitat.

L’ensemble des réalisations a été cédé à l’État pour plus de 2,6 milliards Fcfa hors taxe que l’Office malien de l’habitat s’engage à rembourser sur une période de trois ans.

Rappel a été fait par le président Amadou Toumani Touré dans son discours, que le programme des logements sociaux, est un acte de solidarité de l’ensemble du peuple. Les bénéficiaires doivent donc savoir que chaque Malien a contribué pour donner un logement à un autre Malien. A ceux qui n’ont pas eu la chance cette fois-ci, le chef de l’État a demandé de garder patience et courage.

Le président Touré a salué l’efficacité de l’équipe du Premier ministre Ousmane Issoufi Maïga pour la réussite du programme, le président de la Commission d’attribution des logements sociaux, les bailleurs de fonds et autres partenaires qui ont cru à cette vision et nous ont accompagné.

Il s’est également félicité de l’expertise désormais avérée des promoteurs immobiliers et des techniciens nationaux.

Promesse a été faite par le président de la République de maintenir l’élan de ce vaste programme de logements sociaux initié par l’État : « Nous prenons l’engagement de poursuivre cette politique de logements sociaux. Je crois profondément à ce Mali émergent et nombreux sont ceux de nos partenaires et de compatriotes qui y croient. Je suis convaincu que l’État seul ne peut pas tout faire. Il faut une synergie d’efforts. Le Mali ne peut pas être l’affaire d’un seul homme, d’un groupe d’hommes, d’une région… », a-t-il indiqué.

Quant au président de la Commission d’attribution des logements sociaux, le général Mamadou Coulibaly lui a plaidé en faveur de la poursuite du programme.

La commission selon Mr Coulibaly a délibéré en faveur de 59 femmes et 101 hommes qui sont aujourd’hui les bénéficiaires des 160 logements à Sébénicoro.

Précision a été faite par le Général Coulibaly, que le programme des 3500 logements prévus est pratiquement achevé et que de nombreuses voix lui sont parvenues « pour demander et même exiger au nom de la souveraineté du peuple, la poursuite de ce programme qui constitue la manifestation concrète du sens de la solidarité du chef de l’État à l’égard des populations à revenu modeste ».

Selon le ministre de l’Habitat et de l’Urbanisme, Modibo Sylla : « La convention de partenariat avec la société immobilière IFA-Baco, a concerné, la construction et la cession à l’État à travers l’Office malien de l’Habitat, de 30 logements de type F4-A. Ces maisons comprennent un salon, 3 chambres, une toilette intérieure, un magasin, une toilette extérieure et une cuisine extérieure. Elle a concerné aussi 64 logements de type F4-B constitués d’un salon, de trois chambres, d’une toilette intérieure, d’une autre à l’extérieur et d’une cuisine, et de 31 logements de type F3-A comprenant chacun un salon, deux chambres, un magasin, une toilette et une cuisine installées à l’extérieur. Enfin 31 logements de type F3-B ont été construits. Ici, il y a un salon, deux chambres, un magasin, une toilette et une cuisine à l’extérieur. »

Ces logements sont attribués aux bénéficiaires dans les mêmes conditions que dans le programme gouvernemental, notamment la gratuité du terrain, les exonérations d’impôts et de taxes. Le remboursement sans intérêt est étalé sur 25 ans et les mensualités varient selon le type de logement de 33 000 à 37 000 Fcfa. A ces mensualités s’ajoutent les frais bancaires (2000 Fcfa), les frais d’actes notariés et les polices d’abonnement à l’EDM.

Ces 160 maisons de Sébénicoro portent à 3154, le nombre de logements sociaux construits dans le district de Bamako.

Appel a été lancé par le ministre de l’Urbanisme et de l’Habitat, à l’endroit des bénéficiaires, à veiller non seulement au respect strict des termes du contrat qui les lie à l’État, mais aussi à la salubrité et à l’hygiène des lieux.

16 juillet 2007.