Partager

Le processus d’attribution des logements sociaux avait été suspendu le 16 février dernier à l’issue d’un Conseil de Cabinet présidé par le Premier ministre Choguel Kokalla Maïga. Ce jeudi, une décision marquée « Confidentiel », informe de l’abrogation de la liste définitive des bénéficiaires de la deuxième tranche des 2218 logements sociaux.

Rendue publique le 15 février dernier, la liste des bénéficiaires de la deuxième tranche des 2218 logements sociaux avait fait l’objet de protestations sur les réseaux sociaux. Plusieurs irrégularités avaient été soulignées par les internautes notamment les noms de ministres du gouvernement actuel ou des membres de leur famille sur la liste.

« Ce sont aussi des Maliens », avaient plaidé certains. En réalité, la liste des bénéficiaires avait été arrêtée en 2019. Officiellement, aucun dossier n’a été accepté depuis cette date. Alors comment des membres du gouvernement actuel et plusieurs jeunes du Mouvement du 5-juin, à l’origine de la chute du régime en août 2020, figurent sur la liste des bénéficiaires des logements sociaux ?

« Au sujet des logements sociaux, je n’ai jamais postulé et personne ne m’en a parlé. Donc le nommé Abdel Kader MAÏGA ne serait pas moi », s’est défendu Abdel Kader MAÏGA, proche du Premier ministre et leader du M5-RFP. « Ceux qui ont fait ça, ont voulu saboter les actions du gouvernement », a indiqué plus tard Abdel Kader MAÏGA. Ce message de Kader Maïga révèle une autre irrégularité : des logements sociaux ont été attribués sans le dépôt de la caution de garantie, pourtant exigée à tous les bénéficiaires.

Face aux nombreuses indignations, le processus d’attribution des logements sociaux avait été suspendu et la commission d’attribution dissoute. Le président de la Transition aurait même ordonné une enquête. A la satisfaction du public ce mercredi matin, une décision datant du 28 février abroge la liste définitive des bénéficiaires de la deuxième tranche des 2218 logements sociaux.

« Procédure normale »

« Il s’agit d’une procédure normale », a indiqué à Maliweb.net une source proche des attributions. Du moment que la commission est dissoute, explique notre source, il va de soi que la liste soit abrogée. « Une nouvelle commission technique, constituée des membres du Cabinet, est déjà au travail », révèle notre interlocuteur. Qui ajoute : « une nouvelle liste sera bientôt publiée, mais il y aura très peu de changement. Parce que juridiquement c’est compliqué d’enlever des gens ».

Mamadou TOGOLA

Source: maliweb.net