Partager


La frustration gronde au ministère du Logement, des Affaires foncières et de l’Urbanisme. Là-bas, tout se gère en famille. Surtout les marchés.

Mme Gakou Salimata Fofana, ministre du Logement, des Affaires foncières et de l’Urbanisme, a été nommée en octobre 2007. Et depuis, sa famille se frotte les mains. « Au niveau du ministère, dès qu’il y a une opportunité, il arrive une entreprise de la famille du ministre », témoigne un membre de son cabinet. Et les exemples ne manquent pas. Faut-il de l’encre pour les imprimantes ? Arrive une entreprise créée de toutes pièces par le frère, le fils ou la belle-fille.

Du coup, au ministère, rien ne se perd, tout se gère en famille. Le nettoyage, les marchés de rénovation des structures relevant du département, les imprimés administratifs… tout est familial. « Cela fait des frustrés. Il y a d’abord viol des règles de la concurrence. Et, de plus, cela discrédite au plus haut niveau le département », ajoute notre source qui chiffre « à bientôt », au milliard de F CFA, ce que Mme le ministre a drainé vers sa famille immédiate. Elle a de qui tenir.


Alexis Kalambry

05 Janvier 2009