Partager

Il n’est pas rare de voir les différents tribunaux à travers le pays trancher des affaires relatives au foncier notamment à Bamako. Ce qui est surtout inexplicable c’est qu’un même terrain dispose souvent de deux titres différents. Autrement dit, un terrain pour deux propriétaires.

Curieusement tous ces deux propriétaires possèdent généralement des papiers, si bien qu’on se demande qui est le propriétaire légitime. Comment expliquer cette situation, si les services des domaines font convénablément leur travail. Sur quelle base livre-t-on les titres de propriété aux gens?

Pourquoi ne pas vérifier à tous les niveaux avant de délivrer des titres dans le désordre? Pourtant les procédures en la matière sont claires. Toute chose qui nous fait dire qu’il y a souvent des complicités dans ces affaires.

Les plus hautes autorités sont interpellées à situer les responsabilités et prendre les sanctions qui s’imposent.

Dado CAMARA

25 Juin 2008