Partager

Le jeudi, 24 juillet, le président de la République Amadou Toumani Touré a inauguré à Bollé le nouveau bâtiment devant servir de cadre à l’Inspection des Services Judicaires. Ce joyau permettra un fonctionnement efficient de l’appareil judiciaire et l’amélioration des services offerts aux justiciables.

Pour la circonstance, ATT était accompagné des quelques membres du gouvernement, de présidente des Institutions, des Maires du District et de la commune VI.
LA DOTATION DE LA JUSTICE, UNE PRIORITE DU PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE

Le ministre de la Justice Garde des Sceaux, dans son intervention, a souligné que la réalisation de ce bâtiment est la concrétisation de la volonté du président de la République et du gouvernement d’améliorer le fonctionnement de l’appareil judiciaire et les services offerts aux justiciables à travers une amélioration continue du cadre de vie et de travail non seulement du personnel judiciaire mais aussi de celui des services centraux et structures rattachées au ministère de la Justice.

ATT, en tant que président du Conseil Supérieur de la Magistrature a fait du réarmement de la justice tant du point de vue matériel que moral, l’une de ses préoccupations principales.

Préoccupations figurant dans le Projet de Développement Economique et Social (PDES), puis dans la Lettre de Cadrage adressée au Premier ministre. Conscient de la place prépondérante qu’occupe l’amélioration des conditions de travail dans la distribution de la justice, le gouvernement s’est attélé depuis de nombreuses années à la réalisation d’un ambitieux programme de construction et de réhabilitation des locaux abritant les services centraux du ministère de la Justice, des cours, tribunaux et maisons d’arrêt sur toute l’étendue du territoire national.

Les taches de l’inspection des services judiciaires

L’inspection des services judiciaires a pour missions essentielles entre autres de veiller au bon fonctionnement des services judiciaires et de tous les autres services relevant du ministère de la Justice; de contribuer à perfectionner les méthodes de travail des magistrats et du personnel du service public de la justice.

De par ses missions, l’Inspection des Services Judiciaires constitue un maillon essentiel dans la mise en oeuvre du renouveau du service public de la justice. En effet, les rapports et renseignements fournis par cette structure sont d’un grand apport non seulemnt dans la gestion des carrières des magistrats et autres personnes judiciaires, la prospection et la planification des activités du département, mais aussi et surtout dans l’assainissement de la justice et l’amélioration de la qualité des services judiciaires.

L’Inspection des Services Judicaires contribue également à la lutte contre la corruption et les lenteurs préjudiciables aux droits des citoyens. Elle veille à la sécurité et à la bonne gestion des biens publics et privés se trouvant au niveau du personnel de la justice.

Le batiment régorde de toutes les commodités

Cet joyau qui a coûté 290 353 281FCFA au budget national a été réalisé par l’entreprise ECONI dans un délai contractuel de cinq mois. Il est bâti sur une superficie de 3795m2 et est composé de 22 bureaux, une salle de réunion, une salle d’archives et un magasin, 14 toilettes, un poste de garde et une cour amenagée en jardin. Bref, toutes les commodités requises pour mettre dans les conditions idéales de travail les inspecteurs et leur personnel d’appui .

Il faut le souligner que l’Inspecteur des Services Judiciaires compte 8 inspecteurs et 13 membres du personnel d’appui. Le maire de la Commune VI Souleymane Dagnon, pour sa part, a souligné que l’infrastructure permettra de désengorger les services de la justice malienne.

Les deux interventions ont été suivies par la coupure du ruban symbolique par le président de la République et la visite des locaux.

Mamoutou DIALLO (Stagiaire)

28 Juillet 2008