Partager

D’un côté, le Réal affronte le CSK et de l’autre, le Djoliba s’explique avec le COB. Plusieurs mois après la fin des éliminatoires, les finales des coupes INPS et BDM-SA se disputent ce week-end au stade Modibo Kéïta. Les affiches sont alléchantes

jpg_2302-2.jpg D’un côté le Réal croise le fer avec le CSK (INPS) et de l’autre le Djoliba s’explique avec le COB (BDM-SA). Pour mémoire, il faut rappeler que les Boys et les Scorpions ont éliminé, respectivement les Onze Créateurs de Niaréla (1-0) et l’ASKO (4-1) en demi-finales, tandis que les Rouges et les Olympiens se sont débarrassés du Réal (3-1) et de l’USFAS (1-0).

Lors de leurs dernières sorties en championnat, le CSK et le Réal ont connu des fortunes diverses. Alors que les Centristes l’ont emporté 2-0 face au CSD, les joueurs de Djicoroni-Para ont été accrochés 3-3 par les Onze Créateurs de Niaréla.

Les Scorpions, il faut le reconnaître, avaient été bousculés par une formation des Onze créateurs séduisante. Et le résultat parait assez logique car les Créateurs ont montré plus d’envie et d’orgueil. Les joueurs de Pape Sérigne Fall ont acculé leurs adversaires dans leurs derniers retranchements. Toutefois, entre un match de championnat et une coupe, les réalités diffèrent et il faut se rappeler que les rencontres entre ces deux équipes ne sont jamais gagnées d’avance. Le dernier trophée INPS remporté par le Réal remonte à 2005.

Les Scorpions avaient alors battu 1-0 le Mandé de la Commune IV aujourd’hui relégué en troisième division. Mais c’est le Djoliba (13 titres) et le Stade (9) qui font main basse sur cette compétition qui a été lancée en 1979 et dont l’édition inaugurale a été remportée par le Djoliba face au Stade.

La finale de la coupe BDM-SA elle, mettra aux prises le Djoliba et le COB. Depuis plusieurs années, les Verts butent régulièrement sur les Rouges, mais il convient de dire que le COB a déjà remporté cette année la coupe du Port autonome d’Abidjan. Face aux Rouges, les Olympiens ont un bon coup à jouer surtout quand on sait que l’équipe de Badra Alou Diallo peine ces derniers temps à imposer son jeu.

L’entraîneur de Hérémakono semble même sur un siège éjectable après l’échec en Ligue des champions face à Zesco United de Zambie et une nouvelle contre-performance risque de faire des vagues. C’est dire que la victoire est impérative contre le COB ne serait-ce que pour calmer les esprits en attendant le verdict du tirage au sort de la coupe CAF qui se déroule aujourd’hui.


Lors de ses dernières sorties en championnat
, le Djoliba a laissé ses supporters sur leur faim. Sans vivacité, l’équipe s’est contentée de jouer en largeur et la plupart des joueurs n’ont été que l’ombre d’eux mêmes. De la capacité du COB à résister, dépendra donc l’issue de cette finale qui oppose les deux équipes de tête du championnat. En 2006, Rouges et Olympiens s’étaient rencontrés en finale de la coupe INPS remportée aux tirs au but par le COB (4-2, 0-0 à l’issue du temps réglementaire). Cette année en championnat, le Djoliba s’est imposé à l’aller 1-0 (13è journée) face au même adversaire qui était apparu trop juste sur le plan physique.

Pour se réconcilier donc avec ses supporters après l’élimination en Ligue des champions, les Rouges auront à coeur de rééditer leur performance en championnat. .ais comme indiqué plus haut, la partie n’est pas gagnée d’avance face au technicien des Verts Ibrahima Diallo qui a dû tirer tous les enseignements de la défaite en championnat.

Adepte du football offensif, le coach olympien pourra compter sur la vivacité de Boubacar Dembélé et la vitesse d’exécution d’Amadou Diamoutené en attaque pour déjouer les pronostics. La dernier trophée BDM-SA remporté par les Rouges remonte à 2008 et la victoire contre le grand rival stadiste battu 1-0.

Comme lors des précédentes éditions, l’INPS et la BDM-SA ont respecté la tradition en offrant des équipements aux équipes finalistes. Pour la finale INPS, la cérémonie de remise des maillots s’est déroulée hier. C’était en présence des membres de l’Institut, de la Ligue, des représentants des équipes et de la presse. Pour le directeur adjoint de l’INPS Boubacar N’Diaye, cette 25e édition de la coupe est une preuve d’attachement du donateur au développement du sport en général et du football en particulier. Celui-ci a plaidé en faveur du beau football et du fair play.

N’Diaye a émis le voeu afin que la collaboration se pérennise entre l’INPS et la ligue du District. Le 2e vice président de la ligue Seydou Sow a salué le partenariat entre l’INPS et la ligue de Bamako. Il faut rappeler que la remise des équipements pour le trophée BDM-SA est prévue aujourd’hui au siège de l’Institution.

S. BADIAGA

Samedi 9 mai au stade Modibo Kéïta
Finale INPS

16h 30 : CSK-Réal

Dimanche 10 mai au stade Modibo Kéïta

Finale BDM-SA

16h 30 : Djoliba-COB


Essor du 08 Mai 2009