Partager

La phase de groupes de la 1ère édition de la Ligue des champions féminine de la CAF s’est achevée le vendredi 12 novembre.

Lors de la 3è et dernière journée de la phase initiale, l’AS Mandé, la représentante de notre pays a concédé le nul 1-1 face à Malabo Kings de la Guinée équatoriale, synonyme d’élimination pour les joueuses du technicien Abdramane Maïga.

Lors des deux premières journées, les Mandékas avaient été, en effet, battues par Wadi Degla d’égypte (3-1) et Hasaacas Ladies du Ghana (3-0). Après ces deux revers, les championnes du Mali en titre étaient condamnées à gagner contre Malabo Kings pour espérer se qualifier, mais l’équipe n’a pu faire mieux qu’un nul contre les équato-Guinéennes.

En trois sorties, les Mandékas ont donc totalisé deux défaites et un nul, une performance largement en deçà des attentes des supporters. 24h après leur élimination du tournoi, les championnes du Mali sont rentrées au bercail et vont désormais se concentrer sur les affaires nationales, notamment le championnat national qui devrait bientôt donner son coup d’envoi.

La compétition est également terminée par les égyptiennes de Wadi Degla qui se sont classées troisièmes de la poule A, avec 4 points, à égalité avec Malabo Kings, mais une différence de but défavorable (-1, contre +1 pour les équato-Guinéennes).

Dans la poule B, Mamelodi Sundowns d’Afrique du Sud a dominé les débats avec 7 points, alors que le deuxième ticket qualificatif est revenu à AS FAR du Maroc (4 points). Rivers Angels du Nigeria (3 points) et Vihiga Queens du Kenya (1 point) sont éliminés.

La phase initiale terminée, place à présent aux deux demi-finales qui se jouent aujourd’hui au stade Al Salam.

En première heure, Hasaacas Ladies en découdra avec AS FAR du Maroc, et cette confrontation sera suivie, en deuxième heure, du duel entre Mamelodi Sundowns et Malabo Kings. Si l’on en juge à travers le parcours réalisé par les quatre formations, Hasaacas Ladies du Ghana et les Mamelodi Sundowns d’Afrique du Sud font figure de favorites des demi-finales et semblent être suffisamment armées pour assumer leur statut.

En tout cas, l’entraîneur de l’AS FAR, Abadallah Haidamou, s’attend à un match difficile contre les Ghanéennes, mais martèle qu’il mettra tout en œuvre pour gagner. «Nous avons une équipe solide et nous voulions un tournoi comme celui-ci.

Être en demi-finale de cette compétition en tant qu’équipe marocaine est très important pour nous. Cette rencontre est très difficile, il faut avouer que les Ghanéennes jouent très bien et sont très fortes devant. Mais nous avons confiance en nous et nous ferons le nécessaire pour gagner», a dit le technicien.

Le coach de Hasaacas Ladies, Yusif Basigi, tient, lui aussi le même discours et ne jure que par le sacre. «Nous sommes prêts pour jouer cette demi-finale. Nous avons étudié le jeu de nos adversaires.

Notre objectif reste le titre et nous allons y arriver», a martelé l’entraîneur ghanéen lors de la conférence d’avant-match.

Hier, la vice-présidente de la Confédération africaine de football (CAF), Kanizat Ibrahim a rendu une visite de courtoisie aux quatre équipes qualifiées pour les demi-finales.

Au cours de cette rencontre, la vice-présidente de la CAF a salué l’esprit fair-play qui a dominé la phase de poules et exhorté ses interlocutrices à continuer sur la même lancée pour faire honneur à leur pays et au football féminin du continent. «Dieu merci, la phase de poules s’est bien déroulée, aucun incident n’a été enregistré.

Nous encourageons les quatre équipes qui ont été éliminées et demandons aux quatre demi-finalistes de bien se comporter et faire montre d’esprit fair-play. Que la fête soit belle», a dit Kanizat Ibrahim, en annonçant que la finale se disputera,-vendredi-en présence du président de la CAF, Patrice Motsepe.

Envoyée spéciale

Djènèba BAGAYOKO

Aujourd’hui au stade Al Salam

14h : Hasaacas Ladies-AS FAR

17h : Mamelodi Sundowns-Malabo Kings

Source: L’Essor