Partager

Jean-Paul Ney devrait être remis en liberté provisoire mercredi. Le photographe de presse est écroué depuis janvier 2008, à Abidjan, pour son implication présumée dans une rocambolesque affaire de tentative de coup d’Etat. Le secrétaire d’Etat français à la Coopération Alain Joyandet a donné l’information à l’issue de sa rencontre avec le président Laurent Gbagbo à sa résidence de Yamoussoukro. A l’issue de son entrevue avec le président ivoirien Laurent Gbagbo, M. Joyandet l’a annoncé : Jean-Paul Ney devrait être remis en liberté provisoire dès ce mercredi. Techniquement, sur le plan juridique, les choses ne sont pas encore totalement définies, concède le secrétaire d’Etat à la Coopération et à la Francophonie. Cependant, Alain Joyandet se dit confiant et se réjouit de cette nouvelle positive, étant rappelé que le journaliste français a été arrêté en décembre 2007, à la suite de l’opération dite « Noël à Abidjan », présentée comme une tentative de coup d’Etat imputée à Ibrahim Coulibaly, dit IB, qui fut l’un des principaux chefs militaires de la rébellion en 2002. Le photo-reporter indépendant, alors âgé de 31 ans, avait été interpellé devant le siège de la RTI. (Rfi)