Partager

Deux employées espagnoles de Médecins Sans Frontières ont été libérées après près de deux ans de captivité en Somalie, a annoncé l’ONG jeudi depuis le Kenya voisin, où elles avaient été enlevées. « Montserrat Serra et Blanca Thiebaut (…) ont été libérées. Toutes deux sont en sécurité et en bonne santé, et pressées de retrouver leurs proches dès que possible, » écrit MSF dans un bref communiqué. Avant les 02 Espagnoles, en seulement quelques semaines, 02 autres Européennes avaient été enlevées sur le sol kenyan et elles aussi emmenées en Somalie voisine. Nairobi avait imputé tous ces enlèvements aux islamistes somaliens shebab et envoyé dans la foulée du rapt des Espagnoles son armée à la poursuite des insurgés dans le sud de la Somalie. Le Kenya, qui cherche a faire une zone tampon du sud somalien pour éviter les incursions sur son sol et protéger, notamment, sa lucrative industrie du tourisme, n’a toujours pas retiré ses soldats de Somalie. Ces derniers ont même depuis intégrés la force de l’UA en Somalie, l’Amisom. MSF s’était immédiatement désolidarisée de cette opération militaire. L’ONG avait cependant immédiatement aussi réduit ses opérations à Dabaab au minimum. A l’heure actuelle, un Américain, kidnappé le 21 janvier 2012, est toujours retenu en otage en Somalie. Une société indienne avaient également été enlevés en avril 2008. L’absence de toute preuve de vie fait craindre qu’ils soient décédés. AFP.