Partager

Le gouvernement dont le peuple malien attendait la formation par le premier ministre Oumar Tatam Ly, a accouché plutôt que prévu ce dimanche 08 septembre 2013. On s’en réjouit et prend acte. La priorité reste évidemment la réconciliation nationale, surtout avec le Mnla ; mais également :
La renégociation ou la révision des contrats miniers. Il y a des décennies que l’or est exploité par les partenaires du Mali (Anglogold, Ashanti, Rand gold….etc) dont les retombés sont insignifiants par rapport à la quantité exploitée par ces entreprises.

Environ 20% du revenu que notre pays encaisse alors qu’on devait en avoir plus en raison de notre rang de 3e producteur d’or en Afrique devant le Burkina Faso qui a récolté mille deux cent milliards (1.200.000.000.000 Francs) en 2012 tandis que notre pays n’a encaisse que deux cent cinquante milliards (250.000.000.000) de francs (en références à l’annonce des autorités) dans le même temps. Ce qui fait un manque à gagner énorme pour l’état malien.

Les rapports du vérificateur général

Ces dossiers qui ont fait l’objet de dissimulation par l’ex président ATT, doivent être transmis aux autorités judiciaires afin que ceux qui se sont fait compromis remboursent au pauvre Etat son dû.je rappelle que ces différents rapports fonts ressortir un détournement de 381.000.000.000 cfa (trois cent quatre vingt et un) pendant les dix dernière années.

Inviter les capitaux étranges à investir au Mali

En leur accordant des exonérations exceptionnelles, des zones franches entre autres des facilités douanières et fiscales pendant une certaine durée. En contre partie, elles doivent recruter nos enfants diplômés au moins ce qui permettra de résorber en grande partie le chômage.

Faire l’audit de la fonction publique

Ceci permettra de débusquer des fonctionnaires fantômes ou fictifs comme ce fut le cas dans les pays voisins dont des milliers que fonctionnaires fictifs on été découvert qui a permis à ces pays d’économiser plusieurs milliards qui ont servi à des projets de développement.

Accélérer la création de la haute cour de justice

Qui est habilité à juger les anciens présidents. Dans la mesure où on a jugé l’ex président Moussa Traoré pour des faits dont certains sont avérés faux (prétendu possession de plus de six cent milliards cfa dans les banques suisse) pourquoi refusé de faire comparaitre Alpha et ATT à la barre surtout que le second a fait obstruction à la création de cette cour ? Cela permettra de savoir pourquoi ils n’ont pas équipé l’armée malienne de matériel de guerre alors qu’un montant de cent cinquante milliards (300.000.000 trois cent millions d’euro source RFI) est voté chaque année. Pendant ces vingt dernières années, ils ont amputé l’armée de trois milles milliards de cfa.

Qu’ont il fait de cette somme faramineuse pendant l’exercice du pouvoir ? leurs ministres de défense respectifs doivent être en mesure de nous répondre.

En plus, ces deux ex présidents seraient soupçonnés de trafics de drogues.
Ces différentes mesures légitimes et salutaires (qui auront l’adhésion populaire j’en suis sur) permettront non seulement de renflouer les caisses de l’Etat mais aussi de répondre à la demande sociale croissante des maliens qui ne cessent de souffrir dans la vie de tous les jours.

Souleymane Keita

Comptable en retraite

Le Prétoire du 24 Septembre 2013