Partager

L’ex-Premier ministre libyen al-Baghdadi al-Mahmoudi, emprisonné en Tunisie, a affirmé que le régime de Mouammar Kadhafi avait financé la campagne 2007 du candidat Nicolas Sarkozy, ont rapporté jeudi à Tunis ses avocats. « Mouammar Kadhafi, son régime et les responsables qui travaillaient avec lui ont financé la campagne électorale de Sarkozy en 2007 », a déclaré à la presse Me Bechir Essid, avançant un montant de quelque 50 millions d’euros. L’opération a été effectuée par le Fonds Libyen des investissements africains, a ajouté Me Essid, déclinant tout commentaire sur le document publié par le site d’information français Mediapart qui accusait le président de ce fonds, Bachir Saleh, d’avoir joué un rôle dans le projet allégué de financement libyen. Le président-candidat a annoncé qu’il portait plainte contre Mediapart pour la publication de cette note qu’il a qualifiée de « faux ». Le CNT au pouvoir en Libye a demandé l’extradition de Bachir Saleh et affirmé que la note publiée par Mediapart est « fausse ». Un deuxième avocat de Al-Baghdadi Al-Mahmoudi –qui est sous le coup de 02 demandes d’extradition de Tripoli– a confirmé la version de Me Essid, ajoutant que son client croit que « le président français est derrière sa détention prolongée » en Tunisie. AFP.