Partager

Deux semaines après sa libération, l’ex-champion du monde marocain de boxe light-contact Zakaria Moumni s’interroge encore, pourquoi a-t-il été torturé ? Dans une conférence de presse donnée ce mardi au siège de la Fédération internationale des droits de l’homme à Paris, Zakaria Moumni, qui a passé 17 mois en prison, est revenu sur les conditions de son arrestation, de sa détention et a raconté les tortures qui lui ont été infligées. Pour rappel, l’ex-champion avait été arrêté pour escroquerie mais a toujours affirmé avoir signé sous la torture les aveux selon lesquels il aurait soutiré de l’argent à deux Marocains en échange d’un contrat de travail en Europe. Zakaria Moumni raconte ce qui lui est arrivé dès sa descente de l’avion à l’aéroport de Rabat, le 27 septembre 2010, après avoir été arrêté par un douanier et conduit dans un lieu secret les yeux bandés. Zakaria Moumni fait le récit de sa séquestration : «Ici c’est l’abattoir des hommes, on va te tuer, on va te découper, on va faire de toi de la viande hachée, on va te mettre dans des boîtes de conserve et personne n’en saura rien !». RFI