Partager

Afin de combler le déficit céréalier, huit opérateurs économiques importateurs de céréales ont.été sélectionnés par le gouvernement.

Parmi les opérateurs sélectionnés, se positionne en première ligne, le milliardaire Bakoré Sylla, PDG du Grand Grenier du Mali (GGM) un des plus grands importateurs de céréales du pays. En deuxième position vient Madio Kéïta, grand distributeur de céréales, puis Amadou Djigué, Abdoulaye Niang, Mme Kouma, …

Dans le souci d’assurer un approvisionnement correct des populations, l’état a donc décidé d’exonérer 60 000 tonnes de riz, de TVA.

Selon les termes de l’accord, cette faveur de déduction de TVA aux importateurs de riz doit être déduite des prix de vente. Ce qui signifie, que dans les jours à venir, le prix de vente du riz sur le marché céréalier est appelé à diminuer. L’Etat veillera, semble t-il, à l’application stricte de cette mesure.

En aval, une enquête des services publics a permis d’identifier les stocks disponibles au Mali, dans les ports et sur les bateaux à destination du Mali.

Ainsi, suite à cette enquête, il a été démontré que Bakoré Sylla possédait 30 000 tonnes de riz au port d’Accra et 10 000 tonnes au port de Conakry, entreposés. Les autres opérateurs ont en moyenne entre 5 et 8 000 tonnes dans les différents ports.

Cependant, pour éviter le monopole, 30 000 tonnes ont été commandées par le gouvernement à Bakoré Sylla. L’acheminement de son stock vers le Mali est en cours.

Egalement, afin de permettre aux opérateurs économiques d’approvisionner les éleveurs à moindre coût, le gouvernement a supprimé la TVA sur 15 000 tonnes d’aliment bétail.

Bakoré Sylla étant le seul opérateur à détenir du stock produit et à produire jusqu’en mai 2005 par HUICOMA (il avait payé cash tout le stock existant et celui qui sera produit jusqu’en mai 2005) a décidé de céder 15 000 tonnes sur sa commande au prix de l’usine. Il aussi préfinancé le transport de cette campagne.

8 Avril 2005