Partager

L’état de santé de Nelson Mandela, hospitalisé à Pretoria depuis le 8 juin, « continue de s’améliorer », a indiqué mardi la présidence sud-africaine.Le séjour de Mandela à l’hôpital est le plus long depuis sa libération de prison, en 1990. Il a fêté le 18 juillet ses 95 ans sur son lit d’hôpital entouré de ses proches venus à son chevet. Dimanche la présidence sud-africaine avait strictement refusé de commenter des informations selon lesquelles il aurait subi une légère intervention vendredi « pour débloquer le tube de dialyse », à sa septième semaine d’hospitalisation.Une opération « bénigne », selon CBS. La chaîne CBS a aussi eu vent de deux « alertes » récentes concernant l’état de Nelson Mandela. « A une occasion, Nelson Mandela ne réagissait pas aux médicaments, et à une autre, son respirateur artificiel a montré qu’il était en détresse » respiratoire, selon CBS. La présidence a refusé de commenter, arguant du secret médical. Mandela a été le premier président noir d’Afrique du sud en 1994 et est devenu une « icône » mondiale de la paix et du pardon, après s’être réconcilié avec ses anciens oppresseurs. L’hôpital Nelson Mandela pour enfants, que la présidence a appelé mardi à soutenir, est un projet de la fondation Nelson Mandela pour les enfants.Cette unité pédiatrique universitaire devrait abriter 200 lits sur un terrain adjacent à la très réputée faculté de médecine de l’université de Witwatersrand, et accueillir des enfants de toute l’Afrique australe.AFP.