Partager

De plus en plus, les observateurs avertis du football sont conscients aujourd’hui qui si rien est fait, le football malien risque de tomber encore dans les oubliettes. Pour y faire face et permettre une relève assurée, certaines personnalités férues du ballon rond ont décidé de créer des centres et formations en football.

Tout le monde est unanime sur le fait qu’il faut un retour à la formation à la base. C’est ainsi qu’en 1987, l’ancien Ballon d’or africain, Salif Keïta, a créé un centre de football qui porte son nom : le Centre Salif Keïta (CSK).

Auparavant, “Planète champion” avait été prévu pour s’installer au Mali, avec l’aide des Français. Malheureusement, pour des raisons diverses, ce centre n’a pu être réalisé, et s’est finalement retrouvé… au
Burkina-faso.

Ce qui donna un succès réel au Centre Salif Keïta. La preuve : ce sont les joueurs issus de ce Centre -en partie complétés par les joueurs des centres des autres équipes de Bamako- qui ont fait sensation lors de la coupe du monde junior en 1999. Ils constituent d’ailleurs le noyau de l’équipe nationale depuis cette date.

Mais face à cette fin de carrière de la plupart des joueurs actuels, l’inquiétude est de plus en plus grande et l’horizon s’assombrit, faute de relève adéquate. C’est ainsi qu’un sportif bien connu de la scène politique, en la personne de Kassim Coulibaly “Yambox”, a décidé de s’investir dans la promotion du football à la base.
A travers sa société “Capitole Transit ”, il a décidé, depuis 2000, de sponsoriser, chanque année, les compétitions de jeunes. Ainsi, depuis lors, un championnat des catégories Cadet et Junior est organisé chaque année à Bamako. “Mon ambition, c’est de faire la promotion du football à la base pour assurer une relève sûre de nos équipes nationales“, répéter “Yambox ”.

En 2002, le 20 Mai, un groupe de nostalgiques, dont Batio Touré et Mamadou Sylla, ont décidé de créer une association à but éducatiff et de développement, centré sur la formation des enfants aux techniques et
tactiques du football à la base.

Dénommée l’Association des Centres et Ecoles de formation de Football du Mali (A.C.E.FOOT), elle est apolitique et sert d’interface entre les centres, les écoles, les mécènes, les donateurs et les sponsors. Elle organise des compétitions entre les jeunes d’une soixantaine de centres et écoles de formations de football sociétaires, et bénéficie de leurs interventions.

Afin de réaliser leur rêve au sein des clubs et équipes nationales, et surtout de bénéficier d’une formation adéquate à la base, l’ACEFOOT reste exigente sur le respect, surtout sur l’âge réel des enfants. A noter que ces enfants ciblés sont âgés de 7 à 12 ans.

Du coup, ses responsables ont vite reçu le soutien sans faille de “Yambox “ qui n’a ménagé aucun effort pour les activités de cette association. Ainsi, plusieurs réalisations furent menées.

Entre autres, l’organisation d’un premier tournoi de promotion du football des jeunes (catégories minimes) dont la finale fut jouée le 5 Juin 2003 sur le terrain des Onze Créateurs de Niaréla.

Ensuite, un stage des éducateurs de 1er niveau des centres et écoles de formatin de football, animé par Mamadou Keïta “Capi ”, -instructeur FIFA du 22 au 29 juin 2004- au centre Olympe Africa.

Des conférences de presse et des plaidoyers furent effectués pour sensibiliser les acteurs sportifs et surtout, les autorités politiques, sur la nécessité de la formation à la base.

Ce qui a produit son effet, avec un deuxième stage des éducateurs des centres et écoles de formation de football, animé par l’expert allemand, Joachim Fickert du 28 Novembre au 7 Décembre 2005 au stade Modibo Keïta, grâce au partenariat avec la Femafoot.

Deux autres tournois furent organisés en Octobre 2005 et Novembre 2006. Ce qui a conduit à la mise en place d’une académie de football ACEFOOT-Mali le 25 juin 2007, avec 24 joueurs des moins de 17 ans issus d’une direction de plus de 700 jeunes à travers la ville de Bamako.

Aujourd’hui, l’association compte 64 centres et écoles de football.
Elle a aussi distribué plus de 800 ballons aux 42 participants de Bamako et Kati, lors de la finale de la coupe ATT organisée par le cercle national Amadou Toumani Touré le 28 Novembre 2006.

Pour encourager et motiver les responsables de l’association, le capitaine des Aigles du Mali, Mahamadou Diarra “Djila ”, a offert un important lot d’équipements sportifs en mars 2007. Ensuite, ce fut le tour
de la Femafoot d’offrir 300 ballons en Juillet dernier.

A noter que l’ACEFOOT participe à toutes les manifestations organisées par le comité national olympique et sportif du Mali, la Femafoot et la ligue de football du district de Bamako.

En tout cas, un appel pressant est lancé à toutes les bonnes volontés ainsi qu’aux partenaires, pour construire et valoriser le football malien.
Nous remercions du fond de notre coeur Yambox pour tous les efforts qu’il a
consentis
”, a dit Mamadou Sylla.

Sadou BOCOUM

6 Décembre 207.