Partager

En déplacement en Afrique du Sud, le Stade malien a accroché Sekhukhune United devant son public (0-0), dimanche 10 décembre au compte de la 3è journée de la phase de poules de la Coupe de la Confédération.

Avec ce résultat, les protégés du technicien Sékou Seck dit Backo portent leur total-points à 4 et préservent leurs chances de qualification pour les huitièmes de finale. Certes, l’équipe de Sotuba est à 5 points des Marocains de la RS Berkane leaders du classement, mais il reste encore trois journées de débats et tout est possible pour le représentant malien.

Lors de leur prochaine sortie, prévue le 20 décembre, les Stadistes recevront la même formation sud-africaine au stade du 26 Mars. Cela tombe bien, puisque le capitaine Franck Tiessé et ses coéquipiers comptent le même nombre de points (4) que Sekhukhune United, mais avec une meilleure différence de buts (+1 pour les Blancs, -1 pour les Sud-Africains).

Cela revient à dire que même en cas de match nul, le Stade malien conservera sa place de dauphin de la RS Berkane, la lanterne rouge du classement, les Diables Noirs de Brazzaville, affichant un zéro pointé, après trois journées de compétition.

La prochaine journée s’annonce donc décisive pour les hommes de Backo Seck qui doivent tout faire pour l’emporter à domicile et créer le trou avec leur concurrent direct dans la course à la qualification. Le Stade malien a déjà grillé un joker, en s’inclinant 2-1 au stade du 26 Mars contre la RS Berkane lors de leur première sortie à domicile. «Nous étions venus en Afrique du Sud chercher trois points, mais au finish nous en avons obtenu un.

Ce n’est pas mauvais résultat, nous avions en face une très bonne équipe de Sekhukhune United qui avait tout le stade derrière elle. Ce que je retiens, c’est que nous avons livré un match correct dans l’ensemble et l’équipe a montré beaucoup de choses positives qui incitent à l’optimisme», a déclaré l’entraîneur Backo Seck après la rencontre. Le technicien ajoutera qu’il est convaincu que ses joueurs sont capables de se qualifier pour les huitièmes de finale.

Dans l’autre rencontre de la poule D, les Marocains de la Renaissance sportive de Berkane ont dominé 2-0 les Diables Noirs de Brazzaville, confortant ainsi leur position en tête du classement. Avec 9 points sur 9 possibles, l’équipe du Royaume chérifien a presque les deux pieds en huitième, alors que son adversaire du jour, à savoir la formation congolaise (0 point) a quasiment dit adieu à la compétition.

Seibou Sambri Kamissoko

Source: L’Essor