Partager

Les Sofas de la République ont dénoncé la tenue d’une Convention pour désigner un président intérimaire, qui serait, selon eux, une « violation de la Constitution, un deuxième coup d’Etat ». C’était au cours d’une conférence de presse mardi après-midi à leur QG à Badalabougou.

Les Sofas de la République se sont prononcés contre la tenue de la Convention nationale annoncée par le capitaine Amadou Haya Sanogo aux fins de désigner le président de la transition aux termes de l’intérim assuré par le Pr. Dioncounda Traoré. Pour eux, l’idée de la tenue d’une Convention pour désigner un président intérimaire est illégale.

« Toute convention, forum ou symposium dont le but serait d’aboutir à la désignation d’un président intérimaire est une violation de la Constitution, un deuxième coup d’Etat dont les auteurs répondront devant la justice et l’Histoire », a déclaré Mohamed Bathily alias Ras Bath, porte-parole des Sofas. A l’en croire, le CNRDRE est un protagoniste de la crise qui divise actuellement les fils et les filles du Mali.

Selon le porte-parole des Sofas, conformément à l’article 36, l’intérim est assuré par le président de l’Assemblée nationale jusqu’à l’élection et l’entrée en fonction du nouveau président démocratiquement élu.

« La Constitution stipule que la durée du mandat du président de l’Assemblée nationale est égale à la durée de la législature. Le mandat de député arrive à terme le 10 août. Pour assurer la continuité de l’Etat dans le cadre de la Constitution, les députés doivent adopter une loi prorogeant leur mandat, renouveler leur organe et procéder à l’élection du nouveau président de l’Assemblée nationale », a prôné Ras Bath.

A l’entendre, à défaut de Dioncounda Traoré qui ne serait pas le choix de tous, il est bon de laisser le soin aux députés de désigner parmi eux un président qui assurera l’intérim jusqu’à l’élection du nouveau président de la République.

Abba Samassékou, chargé de communication des Sofas, a laissé entendre que ce sont nos vies et la vie de notre nation qui sont en danger. Les Sofas est un collectif de jeunes composés essentiellement d’animateurs de radio et de télévision et d’artistes comme Master Soumi, Ramsès…

Sidiki Doumbia

17 Mai 2012