Partager

La Cour Suprême des Seychelles a condamné lundi 11 Somaliens à 10 ans de prison pour piraterie, selon un communiqué officiel.« Huit d’entre eux ont été reconnus coupables d’avoir commis un acte de piraterie et trois autres pour avoir aidé et soutenu un acte de piraterie », a déclaré la présidence seychelloise.Ils ont été acquittés des accusations de terrorisme.
« Leur condamnation est historique car c’est la première fois qu’un procès pour piraterie est mené avec succès aux Seychelles », lit-on encore dans ce communiqué.Depuis que les puissances navales mondiales ont déployé des bateaux de guerre dans le Golfe d’Aden en 2008 pour protéger ces eaux stratégiques, les pirates somaliens ont étendu leur zone d’attaque plus loin dans l’Océan Indien, jusqu’aux Seychelles.Cette année, les Seychelles sont devenus le second État à avoir signé des accords avec l’UE pour juger des pirates présumés.La semaine dernière, le parlement seychellois a voté une loi facilitant le rapatriement dans leur pays d’origine des prisonniers. Selon le procureur de la République, Ronny Govinden, leur transfert limitera la capacité du pays à récupérer d’autres suspects.AFP.