Partager

– «IBK est largement en avance sur les autres candidats.

– Si cet écart se confirme, il n’y aura pas de second tour»

– Soumaïla Cissé en 2ème position, suivi de Dramane Dembélé

« Le candidat Ibrahim Boubacar Kéita a une large avance sur tous les autres candidats. Si ces écarts sont confirmés, il n’y aura pas de second tour « . C’est en ces termes que le ministre de l’Administration territoriale, de la décentralisation et de l’aménagement du territoire, le Colonel Moussa Sinko Coulibaly a donné hier après-midi les premières tendances du scrutin présidentiel du 28 juillet 2013.

C’est dans la salle trop exiguë pour la circonstance du conseil de cabinet du ministère de l’Administration territoriale que le ministre chargé des élections a donné hier les premiers résultats du scrutin du dimanche dernier. Longtemps attendu par les journalistes, le ministre finira par faire son apparition pour déclarer que tous les résultats sont collectés mais qu’il faut les confronter avec les procès verbaux. Il a assuré qu’on ne peut pas dire que ces résultats sont en retard eu égard aux règles de précaution qu’il faut observer avant de les proclamer.

Comme première tendance, le ministre Moussa Sinko Coulibaly a souligné qu’ après avoir confronté les résultats découlant du tiers du dépouillement total, c’est le candidat Ibrahim Boubacar Kéita dit IBK qui arrive largement en tête devant les autres candidats. » Je peux vous dire que les écarts de voix sont très importants. Si ces écarts se confirment, il n’y aura pas de second tour « , a-t-il précisé. A la question demandant au ministre de donner le pourcentage de voix réalisé par le candidat IBK, le colonel n’a pas souhaité répondre. Il a indiqué que le processus de confrontation de la quasi-totalité des résultats recueillis est en cours et pouvait s’achever dans la soirée. Auquel cas, il proclamera tous les résultats aujourd’hui même.

A la question de savoir quel est le candidat qui venait en deuxième position, le conférencier a donné le nom de Soumaïla Cissé. Il est suivi, a-t-il ajouté, par Dramane Dembélé. Le ministre Moussa Sinko Coulibaly a profité de cette occasion pour remercier les populations pour leur participation massive au scrutin du 28 juillet. Le taux de participation, a-t-il précisé, est de 53,3%.

Bruno D SEGBEDJI

L’Indépendant du 31 Juillet 2013