Partager

Deux jours après la proclamation des résultats du DEF ( diplôme d’étude fondamental), les résultats de l’examen qui ouvre la voie aux études supérieurs ont été proclamés ce Samedi 30 Août 2019 à 14 heures sur toute l’entendue du territoire malienne.

Selon les statistiques, sur 94.519 inscrits au Baccalauréat général, 23.591 élèves ont été admis, soit 24,96%. Le taux d’admission au Baccalauréat technique est de 34,01% pour 585 passants sur 1.720 candidats. Quant au Baccalauréat professionnel, ce sont 52 élèves qui ont été admis sur 54 inscrits soit un taux de réussite de 96,30%.

« Le taux d’admission de cette année est satisfaisant par rapport aux années précédentes depuis 2013, malgré la situation précaire de l’enseignement de l’année les élèves ont pu s’en sortir. Et les professeurs sont à féliciter pour leur dévouement compte tenu la situations de l’année scolaire » selon les propos d’un professeur d’économie au lycée privé CADT de Bacodjicoroni Aci.

« Je suis la plus heureuse aujourd’hui, j’ai eu mon bac avec une mention assez bien en TESCO(Terminale science économique et comptabilité), mes parents seront très fières de moi, surtout mon père qui m’a beaucoup aidé pendant mon cursus. » dixit Romaine Noël Coulibaly élève au lycée notre Dame du Niger.

« J’ai eu mon bac » Malick Coulibaly élève à la TLL( Terminale , langue littérature ) au lycée publique de kalaban koro. « Je viens de Diasebougou un petit village dans le cercle de Macina. C’est après mon obtention du DEF que mon père m’a envoyé à Bamako pour continuer mes études. Je pleure de joie aujourd’hui, mon père sera content quand il entendra cette nouvelle. Je lui dédie d’ailleurs cette réussite. »

« Je remercie le tout puissant qui m’a donné le courage de continuer. C’était ma troisième fois cette année je l’ai eu enfin ! J’oublierai jamais cette date du 30 Août 2019. »( Rires) Aminata Camara. Beydi konadji

Malgré leur joie, certains admis n’oublient pas de faire preuve d’empathie et de solidarité envers leurs malheureux camarades : « les échecs font parti de la vie, ça fait mal mais prenez du courage, et ça ira la prochaine fois. » console Moustapha Doukouré élève au lycée Soundiata Keita de bacodjicoroni Aci .

Boly Keita
Bamako, le 02 Septembre 2019
©AFRIBONE