Partager

Le « compte à rebours » a commencé pour un départ du dirigeant libyen Mouammar Kadhafi, a estimé mardi le ministre français de la Défense, Gérard Longuet, pendant que, sur le terrain, les rebelles poursuivaient leurs mouvements tactiques en direction de Tripoli. La conquête de Brega, à 800 km à l’est de Tripoli et à 240 km au sud-ouest de Benghazi, fief des rebelles, dans l’Est, représenterait une victoire majeure pour les insurgés et leur permettrait de se saisir d’infrastructures, notamment pétrolières, vitales pour l’avenir économique du pays. L’Otan de son côté a annoncé mardi avoir procédé la veille à 129 sorties, au cours desquelles une dizaine de véhicules armés ont été atteints autour de Brega. Parallèlement, les contacts diplomatiques destinés à dénouer le conflit libyen se multiplient dans plusieurs directions. AFP.