Partager

Le général Mohamed Ould Abdel Aziz, président du Haut Conseil d’Etat mauritanien a, dans un entretien avec « Al Jazeera » diffusé samedi soir, souligné que le pays était sur le point de sombrer dans l’abîme et que le mouvement du redressement est venu pour le sauver. Il a dit que l’ancien président qui a handicapé la démocratie, a accumulé nombre d’erreurs dans de nombreux domaines politique, économique et social. Il est devenu l’otage de lobbies peu soucieux de l’intérêt du pays de sorte que la gabegie et la corruption se sont répandues et que la sécurité a été ébranlée. Mohamed Ould Abdel Aziz a ajouté que le blocage des institutions constitutionnelles de la part du président et sa propension de se payer l’allégeance des députés en plus de ses nombreuses autres fautes montrent de façon claire son intention de renverser la démocratie. Xinhua