Partager

<font size=Hôtel Salam de Bamako » title= »Hôtel Salam de Bamako » class= »caption » align= »center » />

Qui peut affirmer, qu’il n’aura pas besoin ou bien qu’il ne ferait pas un jour, appel au service d’un Architecte, d’un Avocat, d’un Conseil juridique, d’un Expert comptable, d’un Médecin, d’un Notaire, d’un Pharmacien,… ?

Cependant, rares sont ceux d’entre vous, qui avez une parfaite connaissance de vos droits et obligations face à ces détenteurs d’une parcelle importante de pouvoir, de savoir et de savoir-faire.

Chers  » collègues »…

Cet article cherche quelque part à attirer votre attention, sur le fait qu’aucune place ne doit être faite au laisser-aller, à l’amateurisme et surtout à la faute professionnelle.

Quant à vous chers consommateurs …

Rappelez-vous que nul n’est censé ignorer la loi !
Par ailleurs, cet article vise à vous faire connaître ces professionnels d’une part, et à vous rappeler vos droits (ce que vous pouvez exiger) et obligations (ce qu’on peut exiger de vous) face à ces professionnels d’autre part. Il s’agit là d’une exigence de la démocratie, de conseil, et de transparence.

Contexte

Bien entendu, il s’agira de tracer les grandes lignes, étant donné que l’emplacement réservé à cet effet ne peut suffire pour les détails et les cas particuliers.

Problématique

Généralement, lorsqu’on fait recours à ces professionnels, c’est dans des situations difficiles voire incontournables. Et très souvent, face à ce Sauveur potentiel ou providentiel, on ignore tout de ses droits et obligations.

<font size=Immeuble Nimaga de Bamako  » title= »Immeuble Nimaga de Bamako  » class= »caption » align= »center » />

Professionnels libéraux

Au Mali, les professions libérales ou les professions organisées en Ordre sont les suivantes :
– Architecte
– Avocat
– Commissaire aux comptes et aux Apports
– Comptable agréé et Expert Comptable agréé
– Conseil Juridique
– Médecin
– Notaire
– Urbaniste
– Sage femme
– Pharmacien
– Vétérinaire,
– Ingénieur-conseil
– Topographe, pour ne citer que cela.

L’appartenance à un ordre représente une double assurance :

– Une formation de haut niveau adaptée à l’exercice de la profession concernée,
– Le respect des règles professionnelles garantissant la qualité des travaux des professionnels.

Inscription sur le tableau de l’ordre

L’inscription obligatoire au tableau des différents ordres est subordonnée au respect de trois conditions:
– La compétence (science): les professionnels doivent avoir un niveau de  » formation technique élevé pouvant justifier de leurs capacités,
– La moralité (conscience): les professionnels doivent jouir de leurs droits civiques, n’avoir pas fait l’objet de condamnations criminelles ou correctionnelles et avoir un comportement décent
– La liberté (indépendance) l’indépendance d’esprit étant, la garantie d’une bonne qualité de prestations, les professionnels doivent être indépendants dans l’exercice de leur profession.

<font size=Immeuble Babemba à Bamako  » title= »Immeuble Babemba à Bamako  » class= »caption » align= »center » />

Cadre de l’Ordre professionnel

Etre organisé en Ordre veut dire, que les professionnels assurent la gestion de leur profession par l’intermédiaire d’un conseil à l’échelle nationale, composé de professionnels de l’ordre dont il s’agit, sous la surveillance de l’état, représenté par le ministère de tutelle de l’Ordre concerné.

Multiplication des ordres professionnels

Au cours des deux dernières décennies, on a pu assister à la naissance de plusieurs ordres professionnels et à l’organisation de ceux déjà existants. Cette orientation a répondu à une exigence de la situation. En effet, l’état n’arrive pas à assumer ; ainsi, il devient nécessaire de mettre à votre disposition, des techniciens qualifiés pour vos besoins. Il s’agit d’une exigence de développement et du système économique et ces professions ne peuvent constituer des dépotoirs.
Aussi, le respect des conditions ci-dessus indiquées, reste fondamental pour avoir de bons professionnels.

(à suivre)

N.B : Au passage, je tiens à remercier Oumar Kouma, membre fondateur d’une profession organisée en ordre, pour sa collaboration à l’écriture de cet article.

29/04/2004

Cheich Abd El Kader, architecte
-abdelkader@afribone.net.ml