Partager

Chœurs d’enfants, ascension du Kilimandjaro, banderole au Tour de France: une multitude d’actions symboliques ou caritatives seront organisées jeudi pour le 95e anniversaire de l’ancien président sud-africain Nelson Mandela, qui n’en aura que des échos limités à l’hôpital de Pretoria où il est confiné dans un état critique depuis près d’un mois et demi. Le 18 juillet a été déclaré « Mandela Day » en 2010 par l’ONU, qui appelle les citoyens du monde à faire une bonne action en son honneur et à consacrer symboliquement 67 minutes de leur temps en mémoire des 67 années de militantisme politique du prix Nobel de la paix sud-africain. Le moment le plus émouvant sera probablement, comme les années précédentes, le chœur de millions d’écoliers sud-africains chantant « Happy Birthday » à 06H00 GMT.Les initiatives de charité doivent aussi fleurir: coup de peinture offert aux murs d’une école voisine, dons de vêtements à des nécessiteux… Des célébrités mondiales ont promis de mettre la main à la pâte, et une petite vingtaine de villes américaines ont prévu divers événements, un méga-concert de musique africaine est à l’affiche samedi à Melbourne et un festival de musique programmé prochainement en Norvège sera aussi dédié à Mandela et à l’égalité à l’école. Les autorités sud-africaines ont également prévu une pléiade d’événements officiels. Malgré l’hospitalisation de l’ancien chef d’Etat, l’Afrique du Sud a aussi insisté pour organiser le 18 juillet le 6e sommet Union européenne-Afrique du Sud, qui risque d’être réduit à la portion congrue.Les autorités ont aussi choisi les 95 ans du père de la démocratie sud-africaine pour lancer les premières cartes d’identité biométriques. AFP.