Partager

A quelques mois de l’ouverture des compétitions des Jeux Olympiques à Pékin en Chine dans lesquelles notre équipe nationale dames senior est qualifiée, le sélectionneur national José Ruiz a repris le premier contact avec les filles le lundi dernier aux environs de 18 heures au Pavillon des sports du Stade Omnisports Modibo Keïta.

Venu seulement le dimanche soir, le technicien français n’a pas pris du temps à retrouver ses filles. Accompagné de son éternel complice, M. Cheick Oumar Coulibaly dit Yankee, les deux hommes ont rencontré les filles dans une atmosphère bon enfant. Il y a seulement quelques mois que ces deux hommes: Yankee et José Ruiz nous apportaient le trophée du champion d’Afrique dames de basketball qui s’est déroulé au Sénégal en 2007.


Notre équipe qualifié aux jeux Olympiques de Pékin

Cette victoire a permis à notre équipe nationale dames de se qualifier aux jeux olympiques de Pékin 2008. Après cette prestigieuse victoire contre le pays organisateur, le staff avait été presque en vacances. Ainsi José Ruiz était retourné en France et son adjoint Yankee fut nommé au ministre de la Jeunesse et des Sports de notre pays.

Pour avoir une vision large de notre basketball, Yankee et son complice ont effectué un séjour à Koulikoro lors des compétitions inter-ligues de basketball où se rencontraient toutes les équipes régionales de notre pays. C’est à la suite de ces supervisions générales qu’une liste de 36 joueuses est sortie pour les préparatifs des J O.

Les Joueuses convoquées

Ainsi, nous avons : Hamchétou Maïga Bruno (Tchecoslevaquine), Kadiatou Kanouté la Tronche Meilhan (France), Naré Diawara US collège (USA), Aminata Konaté valenciennes NF2 (France), Hadizatou Maïga US Collège (USA), Djénéba Sissoko US Collège (USA), Gandega Diarra leo strasbourg (France NF1), Mariétou Diarra DUC (Dakar), Meiya Tirera cap bon (Tunisie), Maïmouna Dabo Brooklin coll (USA), Adam Sissoko (Maroc), Kadia Touré ASPTT (Alger) Sadio Sangaré Straknice (Slovaquie), Djené Diawara Limoges (France NF1), Nagnouma Coulibaly Pieber chrint (France NF1), Fatoumata Bagayoko CAT (Mali) Aminata Sininta USFAS (Mali), Laoudy Maïga AS Police (Mali) Kadia Sacko AS Commune III (Mali), Fanta Touré DAC (Mali), Aïssata B Maïga DAC (Mali), Madjoula Kanté Réal (Mali) Bamokan Diakité Réal (Mali), Nassira Traoré DAC (Mali) Mineta Keïta DAC (Mali), Aminata Dabo Commune VI (Mali), Aminata Mariko DAC (Mali), Ramata Diakité Réal (Mali) Aïssata Tolo Commune I (Mali) Sadio Konaté CAT (Mali) Lalla Keïta CAT (Mali), Aïssata Djibo Stade (Mali), Kankoun Coulibaly Commune III (Mali), Fatoumata Konaté DAC (Mali), Fatoumata Sanou CAT (Mali), Mama Traoré DAC (Mali).


D’autres attendues

En plus de ces joueuses convoquées, José nous dira que d’autres sont attendues au cours des différentes phases de préparation qui se dérouleront ici à Bamako, à Tunis (Tunisie) à Bordeaux Nevers (France), Espagne et la dernière étape sera effectuée en Montpellier en France.

Lors de ces stages de formation, elles joueront des matches amicaux avec le Sénégal, la Côte d’Ivoire, la Guinée ici à Bamako contre Bielorussie et la Suède en Espagne et contre le Canada en Montpellier et au fur et à mesure que les préparations évoluent, l’effectif diminuera de nombre.

La politique de la Fédération

Telle est la politique de la Fédération malienne de basketball. Il n’y a donc pas de temps de répit. Par rapport au choix des 36 joueuses convoquées, Yankee nous dira : “C’est la nouvelle politique du département en collaboration directe avec la fédération.

Il s’agit de préparer non seulement les Jeux Olympiques, mais aussi les futures cadres de nos équipes nationales pour les défis à venir, voilà pourquoi nous avons fait appel à ce nombre important de joueuses. Nous sommes très confiants du plan de préparation que nous avons élaboré et nous comptons faire long chemin”.

Yankee nous dira qu’il continuera avec José jusqu’en 2009 “et ensemble nous allons construire l’équipe nationale du Mali. Pour les dix années à venir”, a-t-il ajouté. Yankee mentionnera aussi le projet qui lui tient à coeur, c’est-à-dire la formation des 6 responsables du basketball pendant le séjour de José Ruiz.

Le Coach JOSE RUIZ

Quant au coach José Ruiz lui-même, il nous dira : “On démarre une préparation de l’équipe qui a été championne d’Afrique au Sénégal, c’est normal, car il y a des nouvelles joueuses et jeunes qu’on doit voir, le ministre a dit qu’il ne veut pas toujours recommencer à zéro.

Aujourd’hui nous sommes avec les jeunes qui ont du talent et des anciennes de la CHN qui ont vraiment progressé. Bon voilà, le train du basketball du Mali est en marche. On a essayé de faire une continuité avec l’équipe qui a gagné la CHN et l’avenir”.

Malgré le nombre élevé des joueuses, José Ruiz dira qu’aucune place n’est réservée à aucune joueuse mais qu’il faut se battre d’arrache-pied pour avoir sa place.

Moussa KONDO (Stagiaire)

28 Mai 2008