Partager

Les pourparlers de fond entre le pouvoir et l’opposition en vue de trouver une sortie de crise négociée au Zimbabwe ne devraient pas commencer avant jeudi en Afrique du Sud, a rapporté mercredi le quotidien d’Etat The Herald. « Toutes les parties se sont mis d’accord pour dire que les discussions devraient commencer jeudi », a déclaré au journal le ministre de la Justice, Patrick Chinamasa, négociateur en chef du régime du président Robert Mugabe. Les négociations auraient dû commencer mardi, mais Chinamasa a expliqué que les derniers participants n’arriveraient que mercredi en fin de journée en Afrique du Sud et qu’ils devraient encore « se rendre jusqu’aux lieux des discussions, où que ce soit. » Afp