Partager


Depuis le 3 octobre 2007, les Maliens connaissent le nom de leurs nouveaux ministres. Contrairement à l’équipe “Pinochet” qui comptait 27 membres, la nouvelle équipe formée par Modibo Sidibé en compte 26 membres.

Ainsi, au lieu de 5 dans l’équipe sortante, le nouveau gouvernement a vu l’entrée en fonction de7 sept femmes. Une façon, pour Président Amadou Toumani Touré, de tienir la promesse faite aux femmes.

On se rappelle qu’au cours d’une de ses récentes sorties, le Chef de l’Etat avait déclaré que dans sa nouvelle vision, une large place sera réservée à la femme et aux enfants, qui , du reste, sont connus pour être ses“petits amis”.

Le PDES est un programme ambitieux qui tient beaucoup le Chef de l’Etat à coeur. Aussi en a-t-il fait un slogan de campagne lors de l’élection présidentielle 2007.

Il a en même temps, partagé sa vision de ce programme avec toute la classe politique, même si certains, pour des raisons quelconques, ont préféré ne pas adhérer à ce programme.

D’autres par contre ont perçu, dans cette vision du Président ATT, les besoins capitaux du pays. Aussi, le premier signe de compréhension de cette ambition d’ATT a été la mise en place d’une alliance dite ADP par une quarantaine de partis politique pour sa réélection: une preuve de leur volonté de l’accompagner dans cette oeuvre de construction nationale.

ATT “gâte” les femmes

S’il y a une couche qui s’estime heureuse depuis l’arrivée d’ATT au pouvoir, c’est surtout les femmes, à travers les différentes associations et organisations féminines.

Ne se sont-elles pas investis financièrement pour qu’il se représente à l’élection présidentielle de 2007? C’est le signe que les femmes sont convaincues par la gestion d’ATT, depuis son avènement à la tête du pays, en 2002. ATT vient d’ajouter un plus à cette estime, en renchérissant à 7 le nombre de femmes de l’équipe gouvernementale.

Il s’agit de Mme Diallo Madeleine Ba, au département de l’Elevage et de la Pêche, de Mme Bah Fatoumata Nènè Sy, à l’Economie, l’Industrie et le Commerce, de Mme Sidibé Aminata Diallo, pour l’Education de base, l’Alphabétisation et les Langues nationales, de Mme Maïga Sina Damba, à la Promotion de la Femme, de l’Enfant et de la Famille, de Mme Diarra Mariam Flantié Diallo, au département de la Communication et des Nouvelles Technologies, de Mme Gakou Salimata Fofana, au département du Logement, des Affaires foncières et de l’Urbanisme, et de la porte- parole du gouvernement, Mme Diabaté Fatoumata Guindo pour les Relations avec les Institutions.

En accomplissant la nouvelle mission qui leur est confiée, ces femmes feront aussi la fierté de leur formation politique, en tout cas pour celles qui appartiennent à un parti politique.

Dans la constitution de cette nouvelle équipe gouvernementale, on constate des personnalités jusque là inconnues des Maliens. Mais au fait, quel avenir réserve- t-on aux partants, s’interrogent la plupart des citoyens?


Laya DIARRA

05 octobre 2007.