Partager

Les négociations de Ouaga ont été endeuillées hier par la mort du coordonnateur général du MAA et membre de la Coordination des mouvements et forces patriotiques de résistance (CMFPR), Me Mohamed El Oumrany. Il est mort de mort naturelle à 54 ans.

Me Mohamed Bady est, selon toute vraisemblance, mort de mort naturelle à son hôtel « la Résidence Alice ». Selon le secrétaire général du MAA, Mohamed Ould Mohamed que nous avons rencontré à la « Résidence Alice » où lui-même loge, « Me Bady avait travaillé dans un groupe de négociation dans la journée de dimanche jusqu’à 23 h. Il est ensuite rentré à son hôtel où il a bavardé avec des membres de sa délégation devant l’hôtel. Il s’est senti fatigué et s’est déplacé pour acheter des comprimés effervescents dans une pharmacie. Il a pris un comprimé avant d’aller au lit. Il s’est réveillé aux environs de 4 h du matin avec de la fatigue et ne cessait de se plaindre de douleur à la poitrine à son voisin de chambre. Il bavait ».

C’est dans ces conditions que le coordonnateur du MAA a été transporté à l’hôpital. Il a rendu l’âme aux urgences avant l’arrivée du médecin à 4 h 45.

A l’annonce de son décès, le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération régionale, Yépèné Djibrill Bassolé, émissaire du président du Faso qui est aussi émissaire de la Cédéao s’est transporté à la « Résidence Alice » où étaient regroupés les membres de la délégation de la CMFPR et celle du gouvernement malien.

M. Bassolé en compagnie du chef d’état-major général de l’armée burkinabé, le général Hubert Diendéré, était venu présenter les condoléances du président et du peuple du Faso à la famille du disparu et au peuple malien.

Me Mohamed Bady El Oumrany âgé de 54 ans était avocat au Barreau de Nouakchott en Mauritanie. Il est présenté comme un homme de paix pour avoir participé à tous les accords de paix signés dans notre pays dans le cadre de la rébellion au nord.

Il laisse dernière lui une épouse et 5 enfants dont deux garçons. Il sera inhumé à Nouakchott où sa dépouille est attendue ce mardi.

Abdrahamane Dicko

(depuis Ouagadougou)

18 Juin 2013