Partager

Acte 2

Être le beau fils chrétien d’une famille musulmane peut aussi avoir ses inconvénients pendant le mois de Ramadan. Isaac est le beau-fils de la famille Maïga. Après avoir été rejeté par sa belle famille pendant des années, elle s’est enfin décidée à faire la paix avec leur gendre. Pour ce faire, Isaac a été convié à la grande rupture du jeûne que la famille Maïga organise à chaque mi-ramadan.

Habillé en blanc de son chapeau à ses chaussures, Isaac, le gendre, s’est mis sur son 31 pour l’occasion. Quand ses pas ont frôlé le seuil de sa belle famille pour la première fois, au bras de sa dulcinée Mariam, l’homme était à la fois assuré et stressé. Tout compte fait, le couple a reçu un accueil chaleureux.

Après quelques minutes de discussion, l’ambiance s’était détendue. Et tout semblait aller sur la bonne voie pour Issac. Sauf qu’il a fallu qu’il se propose en bon samaritain pour porter le plateau de méchoui que son beau-frère Ali se prêtait à sortir du four.

Un gros bélier bien cuit à vous donner la salive à la bouche était dans le plateau que Isaac s’apprêtait à poser sur la natte. Et… patapouf, ses sandales ont glissé ! Le plateau de méchoui a roulé dans les airs avant d’atterrir au sol. De la bonne viande fralait la natte tandis que tous regardaient Isaac d’un air incrédule…

Soumba Diabaté

@Afribone