Partager

C’est le serment du moins inviolable que les maires des 13 Communes du Cercle de Bafoulabé ont fait. C’était à la faveur de la tournée de Modibo Sidibé le week-end dernier, à la demande des Conseils municipaux et des populations locales.

Pour une tournée politique, c’en était vraiment une! Une tournée au cours de laquelle, l’ensemble des électeurs des 13 Communes du Cercle de Bafoulabé, avec à leur tête les Conseils municipaux, ont promis de soutenir sans calcul la candidature de Modibo Sidibé à la présidentielle du 29 avril. Non pas un soutien de façade, mais plutôt un soutien qui se fera dans les urnes et à travers les urnes. «La présidentielle, ce n’est pas une affaire de partis politiques, tous nous soutenons Modibo Sidibé, parce qu’il n’y a pas meilleur candidat que lui. Il est des nôtres. Ouassala et Dialan sont les mêmes». C’est le Maire URD de la Commune de Dialan qui a lâché le morceau. Et avec lui, tous les électeurs de la Commune. C’était en présence de Soya Lah, de la famille Gagny Lah.

Les œuvres de Mme Fofana Fily TRAORE

En prélude à la visite du candidat Modibo Sidibé, la Coordinatrice de l’AAFIMS (Association des Amis Fidèles aux Idéaux de Modibo Sidibé), accompagnée d’une forte délégation, avait sillonné les Communes du Nord (Dialan, Diakon, Sidibéla, Oussoubidiangna, Kontéla) pour leur faire part de l’arrivée prochaine de leur fils, frère et cousin, Modibo Sidibé. Ce qui a mis en confiance non seulement la population locale, mais aussi et surtout l’ensemble des Conseillers municipaux qui pensent que le développement de leurs Communes respectives dépend de l’élection de Modibo Sidibé comme président de la République.

L’itinéraire de la tournée de Modibo Sidibé a commencé à partir de Sandaré où il s’est arrêté pour saluer les notabilités, avant d’entamer les Communes du Nord du Cercle de Bafoulabé par Sibidin et Bindougou dans la Commune de Diakon où Modibo a échangé de vive voix avec les notabilités et les populations sur leurs préoccupations : «Il n’y aura pas d’autres bulletins dans les urnes ici. Nous voterons tous Modibo Sidibé».

Le candidat de la Convergence, M. Modibo Sidibé et sa délégation ont été reçus à Diakon, Chef lieu de Commune où le Maire lui a souhaité la bienvenue et l’a rassuré du soutien de la population, tout comme à Kandia, Madina et Bambila. «Nous avons vu les émissaires de l’Adéma, aucun n’est venu ici, tu es le seul et nous ne pouvons que te soutenir parce que tu es des nôtres», lui expriment les populations de Kéniéba dans la Commune de Kontéla. A Goundara Chef lieu de la Commune de Kontela, le maire Tiéni Dembélé de l’URD et son 3ème Adjoint Dialla Kanouté ont rassuré le candidat Modibo Sidibé : «Nous ferons les nécessaires ici avec nos propres moyens, parce qu’on sait que si tu es président, nous aurons de l’électricité, de l’eau potable… Puisque tu as donné, alors que tu étais Ministre de la Santé, des CSCOM à plusieurs localités du pays».

Les problèmes des différentes localités visitées par l’enfant du terroir ont pour noms : manque d’eau potable, manque d’infrastructures routières, manque de matériels agricoles. Et selon eux, c’est Modibo seul qui a la solution à tous ces maux. Par rapport à l’état des routes, c’est sans commentaire. Etant donné qu’en homme de terrain, Modibo a pu lui-même constater l’état délabré des pistes parcourues, avec d’interminables successions de virages et de ravins, parfois des collines.

Des Communes Oussoubidiangna à Sidibéla, passant par le village de Tigana, le candidat a échangé avec les habitants de plusieurs villages. Modibo a été adulé partout.

Il en a été de même pour les Communes de Mahina, Nyambiya, la Contrée de feu Fily Dabo Sissoko, le Bambouk, dans la Commune de Goufan où l’ancien Directeur de Cabinet à la primature, Makan Fily Dabo a fait une mobilisation phénoménale. A Sitakili, le président du Comité local AAFIMS, M. Moussa Dembélé a été on ne peut plus clair : «Il n’y aura pas deux bulletins dans les urnes ici, sauf par inadvertance. Tous, nous voterons Modibo Sidibé». Jamais, l’unanimité n’a été aussi faite autour d’un candidat à la présidentielle dans le Cercle de Bafoulabé.

Cette visite de Modibo Sidibé, c’est aussi le contact avec le pays profond. «Mis à part Fily Dabo Sissoko, aucun autre candidat n’est venu chez nous, donc nous ne connaissons que toi Modibo, parce qu’aussi tu es de chez nous», s’exprimaient ainsi les populations de Dialan à 140 kilomètres de Mahina. Dans les communes de Diokélé et Bamafélé, passant par Manantali, le candidat Modibo Sidibé a reçu tous les honneurs dus au rang d’un président de la République.

Au cours de sa tournée, le candidat de la Convergence et de la Continuité s’est arrêté dans 50 villages. Il a échangé avec 50 chefs de villages et Imams, 13 Maires et/ou Maires Adjoints en vue de recenser leurs préoccupations pour y déclencher des actions de développement à partir du 8 juin 2012. Il en a fait la promesse, mais ce serait à l’horizon 2030 comme partout ailleurs au Mali.

Il est utile de préciser que pour cette tournée de rattrapage dans le Cercle de Bafoulabé, en plus de la présidente de l’AAFIMS, Mme Fofana Fily Traoré, Modibo Sidibé était accompagné de Farouk Camara, Coordinateur des Clubs et Associations de Soutien à Modibo Sidibé ; Alou Sow, ancien Chef de Cabinet de Modibo Sidibé ; Abdallah Coulibaly, Modibo Doumbia de la Cellule politique, entre autres.

Modibo fait frémir ses adversaires à Ouélessebougou

Après l’étape de Ouassala, le candidat Modibo Sidibé s’est rendu à Ouélessebougou le mercredi, 14 mars 2012, où les populations de Djitoumou lui ont réservé un accueil chaleureux et fraternel. Le leader de la Coordination de Soutien à Modibo Sidibé, le douanier Oumar Camara a mobilisé tout Ouélessebougou pour la cause du candidat de la Convergence. «La Commune de Djitoumou répondra avec abnégation et détermination à l’appel le 29 avril prochain pour voter Modibo Sidibé». Modibo a écouté les préoccupations des populations et les a invitées à retirer leurs cartes d’électeurs et à aller voter, pour qu’ensemble, intervienne l’amélioration des conditions de vie des populations avec lui comme président de la République du Mali. Car, dit-il, c’est étant au pouvoir qu’on peut tout entreprendre.

Une école inaugurée à Mandjéla

L’infrastructure a couté la bagatelle de 28 millions de francs CFA. Une école construite et équipée par l’Association Malienne pour le Développement Rural (AMPDR). Une ONG qui a eu des financements grâce à Modibo Sidibé. Et aujourd’hui grâce à cette initiative, dans la commune de Mandjéla, une nouvelle fenêtre s’est ouverte sur le développement. Car les populations de cette localité, au nombre des actions salvatrices de l’AMPDR, figurent en bonne place la construction des salles de classe et l’adduction d’eau avec la réalisation des forages. C’est pourquoi d’ailleurs, le Maire de Tjakadougou n’a pas omis de féliciter le patron de l’AMPDR, M. Gaoussou Ouattara dont les actions ont permis d’enclencher le développement de sa Commune et d’autres Communes environnantes.

Modibo Sidibé a invité les populations à entretenir cette infrastructure scolaire qui formera certainement les cadres de demain. Le candidat a fait une visite de courtoisie à Dialakoroba, Dialakorobou et Tjakadougou Dialakoro où il a rencontré la population, les chefs de villages et leaders religieux.

9 Coordinations CODEM avec Modibo Sidibé

Au cours de cette tournée, le Coordinateur de la CODEM, M. Sidiki TRAORE a promis sa voix à l’ancien Premier Ministre. C’était à Tjakadougou Dialakoro : «Je suis le Coordinateur de la CODEM dans 9 Communes. Nous avons tous décidé d’aller avec Modibo Sidibé». Et le chef de village de Tjakadougou Dialakoro, M. Lassina Doumbia de rassurer Modibo Sidibé: «Nous te soutenons, tu auras la réponse le soir du 29 avril».

Partout où Modibo est passé, il a été félicité d’avoir ramené le prix du sac d’engrais à 12 500 F. Chose qui a enlevé l’épine sous les pieds des cultivateurs. «Nous savons que si tu es élu président de la République, nous bénéficierons d’autres avantages», clament-ils.

Boubacar KANTE

Envoyé spécial

Le Progrès du 16 Mars 2012